Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

GATIA : Les traitres mis à la porte

Soupçonnés de trahison et de travailler discrètement au compte des séparatistes, cinq (5) membres du  Groupe d’autodéfense Imghad et alliés (GATIA) ont été exclus à la demande des chefs de fractions et des commandants des différentes bases.

La décision de chasser des personnalités jugées douteuses dans leurs actions est intervenue après une analyse objective des problèmes posés à l’intérieur de la communauté Imghad et alliés. Elle s’inscrit dans la volonté de sauvegarder la cohésion interne et externe de la communauté et conformément aux recommandations de la rencontre de Takolote, tenue du 26 au 29 septembre2019.

Ils sont au nombre de cinq (5) «traitres» à être exclus de leurs fonctions au compte du Gatia. Il s’agit  de : Haballa Ag Hamzatta, secrétaire général adjoint du Gatia  et membre du CSA ; Haballa Ag Aghaly, conseiller spécial auprès de gouverneur de Kidal ; Mohamed Ag Itousse, commissaire à la CVJR ; Sidilmehdiag Albaka , commissaire à la CNRRS et Rhissa Ag Mahamed, membre de l’autorité intérimaire de la région de Kidal.

Selon son secrétaire général, le Gatia, conformément à la demande des chefs de fractions et commandants de bases, procédera à leur remplacement au CSA et dans tous les organes de mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger.

Y. Doumbia

source debat

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *