Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Fraude à l’AMO : un pharmacien arrêté – MALI CANAL
Actualité Société

Fraude à l’AMO : un pharmacien arrêté

La fraude est en train d’asphyxier l’Assurance maladie obligatoire (AMO) tant plusieurs acteurs impliqués s’ingénient dans sa fomentation. Et la Caisse nationale d’assurance maladie (Canam) entend mener la vie dure à ces personnes malintentionnées. Pour preuve, un pharmacien séjourne en prison à cause du phénomène. C’est ce que des responsables de la Canam ont fait savoir aux hommes de médias regroupés dans le Cadre de concertation des directeurs de publication (CCDP). C’était le jeudi 8 juillet 2021 à la Maison des aînés.

« La fraude occupe une place importante. Les prestations frauduleuses occupent une place importante dans le remboursement des factures. A l’état actuel de la mise en œuvre du régime d’assurance maladie obligatoire, il demeure difficile de savoir combien les cas de fraudes ont coûté au fonctionnement de la Caisse nationale d’assurance maladie ».

C’est ainsi que s’exprimait Abdou Alouseini Touré, le Directeur général adjoint de la Canam à l’ouverture de l’atelier de sensibilisation des journalistes à la fraude à l’AMO. Atelier organisé par le CCDP (Cadre de concertation des directeurs de publication), dirigé par Aboubacar Bani Zan.

Pour M. Touré, Il existe différentes formes de fraudes imputables à la multiplicité des acteurs qui interviennent dans la gestion de l’AMO, rendant ainsi la détection de celles-ci plus complexes.

Face à de tels constats, il est urgent de savoir les origines des fraudes et les moyens de les réduire, a-t-il dit.

Selon l’orateur, la Canam constate divers cas de fraude notamment : la fraude à l’identité ; la fraude documentaire ; les actes fictifs facturés par les prestataires ; la fraude aux cotisations.

Face à cette situation, des mesures de lutte contre la fraude ont été prises par la structure à travers le plan d’actions de lutte contre la fraude et la mise en place des organes de lutte contre cette pratique.

A en croire Madame Mme Fatoumata Zahara Haidara, chef service juridique et contentieux de la Canam, qui a fait un exposé relatif à la lutte contre la fraude,  un pharmacien fraudeur croupit en prison. Elle n’a pas voulu donner plus de détails sur la question, mais indique que sa structure est déterminée à traquer toute personne qui s’adonne à cet exercice.

« Je suis convaincu que cette formation à travers l’exposé de l’Expert de la Canam, va contribuer à informer davantage les journalistes, vous qui êtes des relais essentiels en vue d’une meilleure sensibilisation des acteurs », a souligné le DGA qui a félicité et remercié tous les participants pour leur dévouement et leur disponibilité à soutenir et accompagner la Canam dans la lutte contre la fraude.

La Canam, dira-t-il, est disposée à accompagner la presse dans sa mission d’information et de sensibilisation.

« Il arrive très souvent que des assurés emploient abusivement leur carte AMO soit directement ou indirectement pour des raisons sociales. Ce qui, du coup met en péril les acquis à court, moyen et long terme les prestations à l’assurance maladie obligatoire. Face à cette situation abusive, si rien n’est fait pour aider les responsables de la Canam à circonscrire efficacement la fraude à l’AMO, c’est l’avenir du dispositif tant apprécié par l’immense majorité des maliens pauvres, qui sera hypothéqué », a indiqué le président du CCDP, Aboubacar Bani Zan.

Blo Diak

Source : Malicanal.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur