Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Fousseyni Diaby, jeunesse RPM de la Commune II : dans le sillage politique de son père Maribatrou

Fousseyni Diaby ? Certainement que ce nom ne vous dit pas grand-chose, mais de nos jours force est de reconnaitre que ce jeune d’une trentaine d’années, fils du défunt opérateur économique Maribatrou Diaby, ex-challenger d’Alpha Oumar Konaré à la présidentielle de 1997, est en train de marquer politiquement son territoire.

Secrétaire général de la sous-section de la Jeunesse RPM de la Zone industrielle, membre de la section de la Jeunesse de la Commune II et membre de la commission électorale du bureau politique national des jeunes, Diaby, comme l’appellent ses intimes, est de tous les combats pour son parti le Rassemblement pour le Mali, mais surtout pour le développement de sa Commune. Même s’il n’a pas le verbe aussi facile et l’aura de son père pour haranguer la foule, il devient de plus en plus incontournable sur les questions politiques en Commune II. D’ailleurs, nombreux étaient les jeunes de son parti qui voulaient de lui comme le colistier de Karim Kéita aux dernières élections législatives. Même s’il ne s’est pas présenté, il a mouillé le maillot pour le fils du président de la République. “Son engagement pour la réélection de Karim Kéita ne souffre d’aucun doute et il était sollicité à cet effet par de nombreuses associations de jeunes et des groupements de femmes qu’il a appuyées”, reconnait un membre de la Jeunesse RPM locale. Un autre de poursuivre : “Diaby est un homme réservé qui parle peu, mais agit beaucoup. D’ailleurs c’est ça sa force. Nul doute qu’il a un avenir radieux devant lui”. Autre remarque importante, selon un autre jeune de la Commune, il bénéficie de la confiance des forces vives de la Commune sans exception. “Pour preuve lors de la finale de son tournoi de football, de l’imam de la Grande mosquée de Bamako, au 1er adjoint au maire, en passant par les organisations de jeunesse et l’ancien ministre Mahamane Baby, tous ont fait le déplacement pour rehausser l’éclat de la cérémonie“, témoigne un membre de la sous-section des jeunes tisserands de la Zone industrielle. C’est dans la grande cour de son défunt père à la Zone industrielle entouré de caïmans que Diaby a installé son quartier général. Tout, comme son père, Diaby il est dans la tannerie, il est propriétaire d’une usine et ses produits sont sollicités et exportés surtout en Asie et en Europe. “Dans la politique, mon mentor c’est l’ancien ministre Mahamane Baby, actuel directeur général de la Canam. Et il m’est difficile de dire à combien ses conseils et soutiens sont précieux pour moi, pour la Commune II en termes politiques. C’est pourquoi je ne cesse de le remercier pour sa sollicitude”, nous confie l’intéressé.                                                  Kassoum Théra

Source : Aujourdhui 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *