Société

Foire avicole de Bamako : Une opportunité de diversification!

Au moment où l’URD ouvrait son congrès ce samedi 21 Décembre 2019 se tenait également l’ouverture de la foire avicole de Bamako dans la cour du palais de la Culture. Présidée par Dr Kané Rokia Maguiraga ministre de l’Élevage et de la Pêche, ce fut l’occasion pour les éleveurs et les pêcheurs de rendre hommage à cette dame. Grâce à qui, disent-ils, le secteur est en train de retrouver ses lettres de noblesse avec déjà deux Garbals et une usine de lait. Et, désormais une foire annuelle dédiée à l’aviculture, élevage des oiseaux, des volailles.

Le Mali, il faut le dire est un pays riche où les opportunités sont grandes et diversifiées. Il faut des hommes et des femmes de bonne volonté pour la mise en valeur.

En effet,  pour cette première édition, Dr Kané Rokia Maguiraga salue l’initiative des professionnels de la filière avicole. Car, garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle est un objectif majeur dans les grandes orientations de politique générale du gouvernement. D’où l’engagement du président IBK de faire du secteur agricole (agriculture, élevage, pêche, exploitation forestière) le moteur de notre économie. Pour joindre l’acte à la parole, IBK a affecté 15% du budget national au secteur dépassant le taux de la déclaration de Maputo, 10%. Consciente de la place de l’aviculture dans notre quotidien, Mme le Ministre entend appuyer ce secteur de toutes ses forces et de tous les moyens possibles. Alors, cette foire est une véritable opportunité de diversification et d’échanges pour la promotion des produits de l’aviculture. Aussi, dit-elle, un cadre de facilitation de partenariat. Déjà avec plus de 80 stands, un site de grillades et de rôtisserie, c’est un lieu de faire la fête avec la famille. Puisqu’il y a l’opportunité de découvrir les espèces de volailles,  d’ovins et de caprins sans oublier les canidés. Prévue pour une dizaine de jours,  cette foire est une véritable opportunité de découvrir la richesse de notre secteur Agricole.

Souhaitant une pérennisation de l’événement, les organisateurs n’ont pas manqué l’occasion de le signifier à Madame le Ministre.

B. DABO

Source zenith bale

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur