Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
FISH-Mali: Un tremplin pour le slam et l’humour – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Culture

FISH-Mali: Un tremplin pour le slam et l’humour

Démarrée le lundi 2 novembre à Bamako,  la 7e édition du Festival international de Slam et d’humour du Mali (Fish-Mali) connaitra son épilogue demain, samedi. Durant une semaine de festival, des slameurs et humoristes maliens et du monde vont démontrer leur savoir et leur savoir-faire.     

Initialement prévue en mars dernier à l’occasion de la Semaine de la francophonie, la 7e édition du Festival international de slam et d’humour du Mali ((Fish-Mali) avait été reportée pour cause de pandémie de coronavirus. Toutefois, fidèles à leur engagement à promouvoir la culture malienne en général et le slam malien en particulier, les organisateurs du festival n’ont pas dérogé à la tradition avec la tenue de la 7e édition qui, démarrée le 2 novembre dernier, connaitra son épilogue ce samedi 7 novembre dans la capitale malienne.

Cette 7e édition, à l’instar des précédentes, est un véritable tremplin pour le slam malien, africain et mondial avec la participation de plusieurs pays africains, européens et américains, notamment le Benin, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Gabon, le Burkina Faso, la Guinée, le Niger, la France, le Belgique, les USA et le Canada. Comme invités d’honneur, Le Fish-Mali acte7 accueille des artistes de renom comme Marc Kelly Smith (USA) et Zurg et Yopo (France).

La cérémonie d’ouverture de l’édition 2020 du festival s’est déroulée le 3 novembre dernier au complexe culturel Blonba, en présence de plusieurs personnalités culturelles et politiques, notamment le parrain de cette édition, l’artiste musicien Cheick Tidiane Seck ; la marraine Mme Gakou Aissata Diop ; le président du groupe Agoratoire et initiateur du festival, Abdoul Aziz Koné alias Aziz Siten’K ; la promotrice d’Ousna Kasso ; l’ancien premier ministre Moussa Mara, ambassadeur du Fish-Mali ; ainsi que les représentants du Ministère de la Culture et des partenaires financiers et techniques du festival comme, entre autres, la Fondation Orange-Mali, Donko Ni Maya, la Fondation Doen et le programme Voice.

Cette soirée d’ouverture couplée au spectacle “Femmes slament” était riche en couleurs et ponctuée de prestations de belle facture d’artistes slameurs et humoristes nationaux et internationaux. Le public sorti massivement a eu droit à des prestations d’artistes comme le groupe Maralinké accompagné de la danseuse Malienne Bibata Ibrahim Maiga, le club slam d’Agoratoire, Jeunesse’Art,  Balazan Slam, Nira Blessing, Hadizatou Dao (championne sortante de Massa Slam 2019) et Fanta Jalila Sanogo. Aussi, l’une des particularités de cette soirée a été l’aspect “inclusion sociale” cher au festival, avec la prestation des personnes vivant avec un handicap. Un véritable moment de joie et d’émotions !

Cependant, avant cette cérémonie d’ouverture, les deux journées inaugurales de cette 7e édition, les 2 et 3 novembre, ont été marquées plusieurs activités dont le concours de  présélection de la compétition nationale de slam (Massa Slam). Ce concours a regroupé 45 jeunes slameurs issus de Bamako et différentes régions du pays, parmi lesquels 16 ont validé leur ticket pour le bouquet final de Massa Slam qui se déroulait hier, jeudi, au moment où nous mettions cet article sous presse.

A noter que les activités de cette 7e édition se boucleront demain samedi avec au programme un grand concert de slam et humour sur la “Paix et cohésion sociale”, en écho au thème retenu cette année en raison de la situation actuelle du pays. Ce concert se tiendra (probablement) à la Bibliothèque nationale du Mali à 20 heures.  

 Youssouf KONE

 Source : aujourd hui 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *