Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Politique

Financement présumé de Sarkozy par Kadhafi : les fracassantes révélations d’ATT

L’ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré dit ATT, a été entendu en qualité de témoin, le 24 mars 2015, à Dakar, par la Division des investigations criminelles (Dic), dans le cadre de l’affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007.

Selon le journal Libération, l’audition a eu lieu en présence de deux juges d’instruction français du Tribunal de grande instance de Paris et a duré plusieurs heures. La Dic exécutait ainsi une commission rogatoire de la justice française.

Libération, qui reparle de cette affaire, 4 ans après, révèle les dessous de l’audition de l’ex-Président malien qui était en exil au Sénégal. Le journal indique qu’ATT a récusé la piste malienne, pays qui fut l’un des terrains de jeu préférés de Kadhafi et bénéficié de sa part, entre 2002 et 2011, de 250 milliards de Fcfa.

Les juges français, qui voulaient vérifier le rôle de Bamako dans d’éventuels versements occultes, soupçonnent certains hommes d’affaires maliens d’être impliqués dans l’affaire. ATT leur a confié avoir rencontré Moussa Koussa, ressortissant Libyen, au Mali et en Lybie, pour discuter de stratégie dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Amadou Toumani Touré a aussi indiqué qu’il a rencontre Bachir Saleh, l’ancien directeur de cabinet de Kadhafi, soupçonné d’avoir joué un rôle de “porteur de valises” dans l’affaire du financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi.

Source: setal.net

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *