Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Fiançailles à Bamako : Les trois Colas, ou le piège mafieux !

Beaucoup de jeunes filles sont souvent prises au piège d’un business mafieux. Face à leur intense naïveté, elles se laissent facilement berner par les trois  (03) kolas avancées en se livrant corps et âmes.

 

S’abstenir jusqu’à la nuit des noces ou préserver sa virginité jusque dans la chambre nuptiale, tel ne semble pas être la volonté de plusieurs jeunes filles maliennes. C’est pourquoi, beaucoup de jeunes garçons ‘’s’amusent’’ avec elles en toute impunité. Dans notre société, cet acte est une préservation de la dignité de la famille ou de la contrée. Le père et la mère sont en premier lieu honorés pour avoir donné une bonne éducation à leur fille. De nos jours, la naïveté ou la crédulité de nombreuses jeunes filles met en contraste cette réalité traditionnelle, c’est-à-dire la vente de la bonne image de sa famille ou de sa société. Elles se fient à leur beauté pour en demander trop aux jeunes hommes qui courent après elles. Cependant, un plan sage est souvent mis en œuvre pour déjouer et mettre fin à leur plan, dénommé la technique du mange-mil. Ces jeunes hommes optent en effet pour les fiançailles dans un premier temps, sachant bien qu’avoir un mari aujourd’hui est devenu un parcours du combattant. Elles se laissent facilement berner et se lancent dans les filets de ces jeunes.

Les parents vont-ils continuellement se laisser berner ? Oui, car c’est la jeune fille qui se cache pour rejoindre son prétendu fiancé. Celui-ci, après avoir profité d’elle, renonce au mariage. Ce qui fait de notre société une véritable scène de méfiance. Beaucoup de jeunes filles sont en effet victimes de cette situation. Alors, elles devront donc faire attention en s’abstenant face à ses prédateurs sexuels pour honorer leurs parents  et leur famille.

Lamine Sissoko

 Le Démocrate

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *