Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
FDPU/USJPB : Renforcement des capacités en droits humains et en santé de la reproduction par l’OOAS et l’AFD, la première promotion porte le nom de la première Dame Mme Kéita Aminata Maïga – MALI CANAL
JT

FDPU/USJPB : Renforcement des capacités en droits humains et en santé de la reproduction par l’OOAS et l’AFD, la première promotion porte le nom de la première Dame Mme Kéita Aminata Maïga

 

Débutée le 23 novembre 2018 la formation diplômante niveau certificat en information, éducation, communication (IEC), communication pour le changement de comportement (CCC), genre-droit humain et santé de la reproduction a pris fin le 8 décembre 2018 dernier.

 

La remise de diplôme aux trentaines d’auditrices et auditeurs a eu lieu le vendredi 18 janvier 2019 dans l’enceinte de la Faculté de droit public (FDPU) de l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB) en présence de la chef de cabinet représentant la marraine de la promotion Mme Kéita Aminata Maïga, du représentant du ministère de l’Innovation et de la Recherche scientifique, du ministre de l’Education nationale, de celui de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, du vice-recteur, Boureima Kansaye, de M. Diarra représentant du directeur de l’OOAS, du doyen de la FDPU, Dr. Bakary Camara, ainsi les récipiendaires et le personnel de l’USJPB.

Dr. Bakary Camara s’est dit heureux que son université ait l’opportunité de lancer cette formation pour le renforcement des capacités de sociologues, juristes, sages-femmes et médecins grâce à l’appui de l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) et de l’Agence française de développement

Il s’est félicité du bon déroulement de la formation avec des participantes et participants ainsi que des formateurs à hauteur de souhait. Il a remercié l’OOAS et l’AFD d’avoir proposé cette formation qui permettra d’améliorer le savoir communicationnel des bénéficiaires venus de diverses horizons sur : le genre, les droits humains et la santé de la reproduction. Il a souhaité qu’à l’issue de cette formation, les inégalités se fassent très rares dans les domaines concernés.

Le représentant de l’OOAS a rappelé les objectifs de la formation tout en réitérant que les auditeurs du certificat en IEC-CCC genre-droit humain et santé de la reproduction ont désormais des compétences en genre, droits humains, santé de la reproduction et en communication pour le changement de comportement. Les débouchés des produits sont les postes d’assistant de programmes genre ou les postes d’assistant de programme communication ou assistant de programmes droits humains ou les postes d’assistant de programmes de santé de la reproduction au sein de l’administration, des institutions et des ONG orientées vers ces domaines.

Le représentant des récipiendaires a remercié les initiateurs de la formation ainsi que la première Dame pour sa disponibilité et soutien à cette première promotion. Le représentant des bénéficiaires n’a pas manqué de rassurer au nom de ses camarades qu’ils feront bon usage du savoir transmis par les formateurs.

Avant d’ordonner la remise des diplômes aux récipiendaires pour la  clôture de la cérémonie au nom du recteur Pr. Moussa Djiré, le vice-recteur, Pr. Boureima Kansaye, a témoigné la gratitude du rectorat à l’OOAS pour cette offre innovante qui permettra de pallier les inégalités sexuelles et sociales à travers la promotion des droits en matière de santé sexuelle et de la reproduction.

A noter que trois diplômes de reconnaissances ont été remis par les auditeurs au doyen de la FDPU, Pr. Bakary Camara,  au directeur de l’OOAS et au chef des formateurs.

Dognoume Diarra

Source :Le Confident

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur