Politique

Evénements tragiques à Kayes : le sens de responsabilité très apprécié du général Salif Traoré

Depuis quelques heures, la merveilleuse ville de Kayes est devenue une ville “fantôme”, grâce aux événements violents survenus à la suite d’un acte criminel, barbare, perpétré par une “crapule” de la police, à la gâchette trop facile. Cet acte odieux et sévèrement répréhensible continue de bouleverser- par sa gratuité- les cadres et responsables au plus haut sommet de la hiérarchie policière. Cette bavure abominable et insensée ne saurait engager à quelque niveau, que ce soit, la police malienne, encore moins les forces de l’ordre chargés d’assurer l’ordre et la tranquillité dans nos villes et campagnes.
Dès l’annonce de cette information, le général Salif Traoré, ministre de la Sécurité et la Protection, très apprécié surtout- par les gens de bonne foi- pour son sens de responsabilité, et son admirable promptitude à faire face aux problèmes, à relever les grands défis de la sécurité dans notre pays, a aussitôt déployé les moyens appropriées, en y dépêchant rapidement une délégation de haut niveau dans la ville meurtrie de Kayes.
Dans l’immédiat, nous avons appris qu’une procédure rapide de radiation du “criminel” a été aussitôt actionnée. Il sera ensuite livré aux autorités judiciaires de notre pays, où il pourra répondre de ses actes.
Mais attention, surtout aux esprits grincheux et vindicatifs qui continuent toujours à chercher la “petite bête” à salir la belle image de droiture et de compétence du général Salif Traoré, lequel n’est peut être pas parfait, comme l’auraient voulu ses détracteurs, mais dont le bilan est de toute évidence globalement positif.
Les malheureux événements intervenus dans la ville des rails remettent sans doute au gout du jour les griefs des populations contre l’Etat à travers ses représentants locaux, mais il est clair que le ministère de la Sécurité et de la Protection civile, en ce qui le concerne, a toujours su répondre avec maîtrise, dévouement et patriotisme.
B. CAMARA
Source : le Phénix

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur