Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
ETUDE GEOPHYSIQUE DE DEUX FORAGES A DALIBOUGOU :vers la réalisation d’une promesse de campagne d’IBK ! – MALI CANAL
JT

ETUDE GEOPHYSIQUE DE DEUX FORAGES A DALIBOUGOU :vers la réalisation d’une promesse de campagne d’IBK !

 

Une équipe technique du Bureau d’Etude Géotechnique et de la Science (BEGS) dirigée par Mary Dembélé a séjourné à Dalibougou les 03 et 04 janvier 2019. Cette équipe avait pour mission de réaliser l’étude géophysique de deux forages promus à la population de Dalibougou par l’équipe de campagne du candidat IBK à la présidentielle de 2018.

La promesse d’un politicien surtout lors d’une campagne électorale est devenue sans valeur aux yeux de la majorité de la population malienne. En période de campagne, la plupart des équipes approchent le bas peuple, recensent leurs préoccupations, leur promettent la terre et le ciel dans le but d’obtenir leurs voix. Une fois cette période passée, cette population est délaissée.

Cependant, l’équipe qui a battu campagne pour le candidat IBK à la présidentielle dans la commune rurale de Niamana précisément dans le village de Dalibougou dirigée par Nankoma Kéita et le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable Mme Kéita Aïda M’Bo démontre le contraire.

En effet, les habitants de Dalibougou avaient exprimé des besoins cruels d’eaux et de réseau de téléphonie mobile à M. Kéita et son équipe. Dalibougou est un village moyen situé dans le Sahel à une trentaine de kilomètre de Niamana/Mourdjah, chef lieu de la commune. Il abrite deux mosquées, un marché hebdomadaire, une Medersa, une école et un centre de santé. Mais il n’a qu’un seul point d’eau potable. Celui-ci est une PMH (pompe à motricité humaine) située au nord du village à quelques encablures d’une mare qui sert d’abreuver les animaux pendant la saison sèche. De plus, la plupart des puits du village tarissent vers les mois d’avril et de mai.

A ces problèmes d’eau potable s’ajoute l’inaccessibilité du village au réseau de communication. Ni Malitel, ni Orange n’y est accessible. A chaque fois, les habitants sont obligés de se déplacer à trois kilomètres du village sur une colline pour pouvoir téléphoner.

Les préoccupations ainsi exposées, M. et Mme Kéïta se sont engagés à les résoudre une fois que leur candidat serait élu. Ce dernier étant élu il y a de cela plus de quatre mois, Mme le Ministre et son époux ont commencé à honorer leur engagement d’où cette étude géophysique.

En ce début des travaux, le chef de village Nèkè Traoré et ses conseillers ainsi que des ménagères telles que Fatoumata Kéita, Dialaha Kéita ont tous exprimé leurs joies et leurs impatiences de voir ses deux forages réalisés. Quant à Makan Sangaré, conseiller communal, il a remercié les donateurs. Et d’ajouter que ce projet démontre à suffisance le patriotisme du Président de la République et son Gouvernement.

A noter que ces études géophysiques ont été réalisées à deux niveaux. Le premier niveau est la place qui abrite la mosquée et la medersa, le second niveau est celle qui abrite le marché, l’école et le centre de santé.

Yacouba TRAORE

Source :Zenith balé

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur