Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Espagne : Ibrahim Kéïta déclare sa flamme d’amour au Mali

Possédant la double nationalité, Ibrahim Kéïta a la possibilité de jouer avec l’Espagne et le Mali. Mais contrairement à de nombreux binationaux, le jeune joueur de Salamanca CF UDS B n’a pas attendu d’avoir grillé toutes ses chances  pour venir déclarer sa flamme d’amour à son pays d’origine. A 21 ans, il se dit prêt à défendre les couleurs du Mali. Les sélectionneurs maliens ont ainsi une carte à jouer.

De  parents Maliens, Ibrahim Kéïta est né en  1999 en  Espagne où il réside toujours. Ses parents lui ayant inculqué  les valeurs  maliennes, il compte les  honorer à travers ce qu’il sait faire le mieux: le football. Plutôt que de répondre à  l’appel d’une sélection nationale espagnole, le sociétaire de Salamanca CF UDS B a préféré jeté son dévolu sur son pays d’origine dont il espère défendre les couleurs sur la scène internationale. En empruntant  ce chemin, il veut  ainsi marcher dans le sillage de son oncle paternel Drissa Kéïta qui a fait les beaux jours du Djoliba AC et de l’équipe nationale Seniors.

Joueur de qualité, l’ailier de 21 ans est un talent à suivre et à ne pas négliger.Athlétique, il mesure 1,76 m pour 70 kg et possède  une belle conduite de balle qu’il sait parfaitement conclure par des frappes puissantes et dangereuses.”Joueur rapide et compétent, il est  puissant  sur les coups de pied arrêtés et peut jouer dans toute la zone d’attaque“, fusent des éloges à son endroit.

Au sortir d’une saison  2019-2020 réussie avec CD Mirandés B où il a été meilleur buteur avec 7 réalisations en 25 matches dont 17 titularisations, il a rejoint cette saison les rangs de Salamanca CF UDS B  qui  lui a confié  son animation offensive pour retrouver la 2e division. Dans sa jeune carrière de footballeur, celui qui est surnommé Ibra a déjà exprimé son talent dans plusieurs clubs espagnols dont  la Real Sociedad, le CD Aurrerá et le CD Alavés.

Lorgné par des sélectionneurs espagnols notamment des catégories de jeunes, Ibrahim Kéïta a plutôt un penchant pour le Mali. C’est avec une sélection nationale malienne qu’il compte  mener une carrière internationale semblable à celle de son tonton Drissa Kéïta. A 21 ans, il est suffisamment mûr  pour découvrir le Nid des Aigles quand on sait que d’autres  jeunes joueurs tels que   Lassana N’Diaye, Sékou Koïta, El Bilal Touré ont intégré l’équipe nationale Seniors avant la vingtaine. En se mettant à la disposition du Mali, Ibrahim Kéïta offre l’occasion aux sélectionneurs Maliens d’éviter un cas similaire à celui d’Adama Traoré. Ce  Hispano-malien qui a choisi l’Espagne au détriment du Mali. La balle est donc dans le camp des techniciens maliens pour sécuriser le joueur avant qu’il ne soit trop tard.

 

Alassane CISSOUMA

Source : Mali tribune 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *