Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Entretien des routes de Bamako : L’ageroute à l’assaut des goudrons défectueux de la commune III

L’Agence d’Exécution des Travaux d’Entretien Routier du Mali (Ageroute) est à pied d’œuvre pour donner un nouveau visage aux routes défectueuses de la capitale malienne afin de fluidifier la circulation et d’éviter les accidents et autres désagréments qu’occasionnent l’état de ces routes. Plusieurs grandes artères de la commune III du district de Bamako comme le boulevard de l’indépendance, la rue soundiata Keïta au Badialan III, sont en train d’être rénovées. Une équipe de l’ageroute de la Direction Régionale des Routes et de l’Entreprise Malienne de Construction Mobile a sillonné, le jeudi 01 octobre 2020, les artères concernées par les travaux afin de s’enquérir de l’état des travaux.
La saison des pluies a eu raison de la plupart des routes goudronnées de la commune III du district de Bamako et l’agence d’exécution des travaux d’entretien routier du Mali et ses partenaires sont en train de les rénover afin d’améliorer la mobilité des personnes et de leurs biens. Selon Mohamed Keïta de l’entreprise malienne de construction mobile (EMCM), les travaux de réhabilitation de ces routes ont débuté depuis le 24 août 2020 et concernent plusieurs grandes avenues de la commune III ainsi que d’autres routes endommagées. « Sur le boulevard de l’indépendance, nous devons réparer 1200 mètres de goudron qui étaient en très mauvais état, nous avons aussi curé les caniveaux tout au long du boulevard de l’indépendance en traitant les zones défectueuses et en les recouvrant avec une couche plus solide. Après on procédera au traçage afin de garantir l’ordre et la sécurité du trafic », a-t-il expliqué. Il a fait savoir qu’en plus du boulevard de l’indépendance, les travaux concernent d’autres axes de la commune III comme la route partant du cinema Babemba, passant devant le Groupement Mobile de Sécurité et le quartier de Samé jusqu’au niveau de la limite du district de Bamako en partant vers Kati. « Sur cette voie, nous sommes en train de creuser des caniveaux tout en mettant des bétons d’accotements », a expliqué Mohamed Keïta. Selon ses dires, les rues Soundiata Keïta au Badialan III et Niuma Belleza à Bamako coura aussi sont concernées par les travaux. Le représentant de l’EMCM a dévoilé que le coût des travaux s’élève à 710 millions de FCFA tout en annonçant qu’il y a eu des avenants. Parmi les difficultés majeures rencontrées dans l’exécution des travaux, Mohamed Keïta a cité entre autres : le problème des gros transporteurs qui ne respectent pas les normes des charges et qui, selon lui, constituent des dangers pour nos routes. Il a aussi dénoncé les installations illicites sur les caniveaux ainsi que l’incivisme de certains citoyens qui n’hésitent pas à faire des caniveaux des poubelles à ciel ouvert. Aliou Théra de la Direction régional des routes, a prévenu que ces différents travaux sont réalisés afin d’améliorer la mobilité des personnes et des biens via des projets routiers structurants et que des travaux du genre sont en cours dans plusieurs autres communes du district de Bamako pour soulager la souffrance des populations. Moussa Samba Diallo

Source: Lerepublicainmali

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *