Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Enlèvement d’enfants à Bamako : Une famille paie 600. 000 FCFA pour obtenir la libération d’un enfant – MALI CANAL
Société

Enlèvement d’enfants à Bamako : Une famille paie 600. 000 FCFA pour obtenir la libération d’un enfant

Les enlèvements d’enfants s’intensifient ces derniers temps dans  la capitale malienne (Bamako). Selon les premières statistiques, cette pratique qui prend plus en plus de  l’ampleur est orchestrée par un  réseau dont l’identité n’est pas   encore connue. Mais, le phénomène commence à inquiéter la population de la capitale.

Selon nos informations, plusieurs jeunes ont été enlevés ces derniers jours dans la capitale malienne, Bamako. Les mêmes sources nous ont signalé que les acteurs qui opèrent dans ce réseau sont très discrets. Selon elles, les familles dont les enfants ont été enlevés dernièrement sont toujours sans nouvelles d’eux et la situation continue  de hanter la population de Bamako.

Selon nos informations, les enleveurs très professionnels et discrets peuvent prendre  deux semaines à  un mois pour  assister leur cible. Une fois qu’ils mettent la main sur la  cible, les ravisseurs s’arrangent alors à trouver le contact des parents sur les réseaux sociaux, afin de  les appeler pour leur demander une forte somme d’argent, en échange de la libération de leurs progénitures.

Le 29 mai dernier, aux environs de midi, un enfant de 3 ans a été  enlevé près de l’école publique de Kalaban Coura, par deux individus sur une moto Djakarta, devant leur porte. Le lendemain, dans la matinée, les ravisseurs ont appelé les parents pour leur réclamer la  somme de 8 00 000 de francs CFA en échange de la libération de leur enfant. Après négociations, les parents ont été obligés de  payer  6 00 000 F pour obtenir la  libération de leur enfant.

Les autorités sont interpelées à lutter contre ce phénomène qui commence à devenir le nouveau mode opératoire des bandits dans la capitale malienne.

Il est donc conseillé aux  parents, surtout les mamans,  d’être vigilants  et de signaler très rapidement aux forces de sécurité tout constat de disparition.

Lassi Sanou le democrate

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur