Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
En meeting à la grande mosquée de Bamako, mercredi dernier: Le HCIM appelle «Emmanuel Macron à présenter ses excuses» et les musulmans «à boycotter les intérêts français» – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

En meeting à la grande mosquée de Bamako, mercredi dernier: Le HCIM appelle «Emmanuel Macron à présenter ses excuses» et les musulmans «à boycotter les intérêts français»

Le Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) a organisé, le mercredi dernier, un meeting à la grande mosquée de Bamako pour se prononcer sur l’affaire des » caricatures insultantes du prophète « . Une occasion pour cette organisation de demander à Emmanuel Macron » de présenter ses excuses aux musulmans » et à ces derniers de » rester mobilisés » pour le boycott des intérêts français.

‘’Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins même si d’autres reculent « , avait déclaré, le 21 octobre dernier, le président français Emmanuel Macron, lors d’un hommage national à un professeur assassiné pour avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète Mohamed (paix et salut sur lui). Cette déclaration a choqué et provoqué la colère des musulmans du monde, qui manifestent et boycottent les produits français à travers le monde.

A Bamako où plusieurs figures emblématiques de la religion musulmane dont l’imam Mahmoud Dicko se sont retrouvées mercredi dans la Fayçal mosquée de la capitale, le Haut Conseil Islamique du Mali hausse aussi le ton. L’instance faîtière des associations islamiques du Mali, regrettant la compréhension erronée et négative de la liberté d’expression par certains hommes politiques et intellectuels français, » demande à Emmanuel Macron de présenter ses excuses à la communauté musulmane du monde »

Elle exige l’interdiction immédiate de toute publication de caricatures du Prophète Mohamed (PSL) en France. Elle réclame aussi » l’arrêt immédiat des fermetures de lieux de culte musulman et de la dissolution des structures musulmanes en France ainsi que les intimidations à l’endroit de leurs dirigeants « . Elle exhorte les autorités françaises à » renforcer les arsenaux juridiques contre l’islamophobie et contre toute atteinte aux valeurs religieuses ainsi que toute violence faite au nom de la religion « .

Mobilisation et boycott

A l’endroit de la communauté musulmane, le HCIM, dont le président Cherif Ousmane Madani Haïdara a brillé par son absence au meeting du mercredi, lui » demande de rester mobilisée dernière leurs frères et sœurs de la France dans un environnement de diabolisation de leur foi et de leurs pratiques religieuses « . Il les appelle à » ne ménager aucun effort dans leur lutte contre les groupes radicaux criminels, qui n’ont ni foi, ni religion « . De plus, il invite à » une mobilisation de la communauté musulmane du monde contre le radicalisme international et contre tout discours de haine et de division « . Le Haut Conseil, dans sa déclaration, appelle également » l’ensemble de la communauté musulmane du Mali et du monde entier de rester mobilisé pour des actions de boycott des intérêts français, aussi longtemps que les autorités françaises encourageront la publication des caricatures du Prophète Mohamed (PSL) « . Il condamne, en outre, avec la dernière rigueur les menaces proférées, ces derniers temps, par » les groupes radicaux contre la célébration du Maouloud dans certaines localités du Mali « . La situation conflictuelle entre Macron et les musulmans continue à embarrasser le monde musulman. En plus du boycott des produits français, des manifestions ont eu lieu dans plusieurs pays musulmans pour dénoncer les propos du président français.

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *