Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Elections législatives du 29 mars 2020 : 24,33% de taux de distribution des cartes d’électeurs en Commune IV

A quelques encablures de la tenue des élections législatives prévues pour le 29 mars 2020, les préparatifs vont bon train malgré le faible taux de retrait des cartes dans les six communes du district de Bamako. Une enquête dans les centres de distribution dans les Communes I, II, III et IV du district de Bamako, ce lundi 23 mars 2020, nous a permis de déceler la faiblesse de l’affluence par endroit autour du retrait des cartes et les difficultés rencontrées par les agents. Selon le secrétaire général de la Mairie de la Commune IV, Aboubacar Bougoudogo, la Commune IV a enregistré, du 7 au 22 mars 2020, un taux de retrait de 24,33% sur 49568 cartes remises dans les 13 sous commissions de distribution.

Malgré la décentralisation des sous-commissions de distribution des cartes d’électeurs par quartier, l’affluence demeure encore faible autour du retrait des nouvelles cartes d’électeurs biométriques dans les différentes communes du district de Bamako. Au moment de notre passage au centre de distribution de Korofina Nord en Commune I, aux environs de 9 heures, l’activité était presque morose où l’on sentait une très faible affluence autour du retrait des cartes. Pour le président de ce centre de distribution, Pierre Kassogué, il y a très peu d’affluence autour du retrait des cartes les matins car les gens vont vaguent d’abord à leurs occupations dans la matinée pour revenir retirer leurs cartes le soir surtout les femmes vont au marché pour acheter les condiments et préparer le repas. A en croire, à la date du 7 au 22 mars 2020, la sous-commission de distribution des cartes de Korofina Nord a distribué environ 2 milles cartes soit une distribution journalière de cartes d’environ 100 cartes. « Comme vous voyez, nous sommes là de façon monotone, l’affluence n’est pas assez forte ici. Peut-être, la donne va changer à la veille des élections car les maliens attendent toujours la dernière minute pour agir. » a-t-il dit. Par contre, à Banconi 1, les lieux distribution ne se désemplissaient au moment de notre passage à 10 heures. C’était la queue autour des quatre sous-commissions de distribution mais la difficulté majeure, selon le président du centre, Bakary Kanouté, est que les gens n’apportent pas leurs anciennes cartes où il y a presque toutes les informations permettant facilement de retrouver la nouvelle carte biométrique. Pour lui, les agents rencontrent des difficultés souvent pour retrouver des cartes avec les pièces d’identité c’est pourquoi la recherche met  parfois du temps. « Néanmoins, nous pouvons distribuer 200 à 300 cartes par jour pour chacun des quatre sous-commissions de distribution. » a-t-il déclaré. A Missiran en Commune II, Lassana Kanouté, président du centre de distribution, nous a confié que son centre est à 5114 cartes distribuées sur 15395 à compter de la date du 7 au 22 mars 2020. « Au début, le taux de distribution était très faible mais actuellement nous pouvons distribuer 300 à 400 cartes par jour. » a-t-il indiqué. Au moment de notre passage au cantre de Médina-coura, la carte d’électeur d’un certain Moussa Fayon Diarra n’a pas été retrouvée malgré l’existence de ses coordonnés  sur la liste commune affichée dans l’enceinte de la mairie et la présence de sa pièce d’identité. A la Mairie de Lafiabougou en Commune IV, le secrétaire général, nous a indiqué que sa commune est à 24,33% de taux de distribution sur 49568 cartes remises. Pour lui, la commune IV compte 13 sous-commissions de distribution des cartes pour une distribution journalière de 600 à 40000 cartes.

Elections et la menace du COVID-19

Apparemment, les élections législatives ne prévoient pas de mesures contre la menace du Coronavirus qui sévit dans les pays voisins frontaliers. Dans les différents centres de distribution, les populations sont exposées au risque du COVID-19 avec l’attroupement autour des centres sans aucune prise de dispositions à l’entrée. Pour Pierre Kassogué, président du centre de Korofina Nord : « La difficulté est qu’une seule personne est autorisée à retirer sa seule carte mais avec le risque de l’épidémie Coronavirus, il serait nécessaire d’autoriser au chef de famille de retirer l’ensemble des cartes des membres de sa famille pour réduire les attroupement devant les centres de distribution. » a-t-il suggéré. En tout cas, les préparatifs des élections vont bon train, les listes des agents électoraux des centres de vote sont déjà disponibles depuis le dimanche 22 mars 2020.

Moussa Dagnoko

Source le republicain

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *