Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Elections générales de 2022 : la CAM-Malick, une rampe de lancement pour Malick Coulibaly – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Politique

Elections générales de 2022 : la CAM-Malick, une rampe de lancement pour Malick Coulibaly

Créé il y a environs deux mois, le mouvement de soutien à l’ancien ministre en charge de la Justice, Malick Coulibaly, appelé « Convergence d’Actions pour le Mali » est en train de dominer le terrain politique. Selon une source proche du mouvement, la CAM compte aujourd’hui plus de 3 millions de militants sur toute l’étendue du territoire malien.

Déjà implanté dans les régions du Mali et le district de Bamako, la CAM-Malick a été créée en vue d’amener les citoyens et les citoyennes du Mali à prendre conscience de la dégradation socio-économique et sécuritaire du Mali et à amener à se battre pour y remédier. En outre, le regroupement a pour but de rassembler ses membres autour d’un même idéal, celui d’apporter un changement au Mali. Pour atteindre son but, la CAM-Malick se fixe des objectifs essentiellement liés aux domaines suivants : l’éducation, la santé, l’emploi, l’économie, le respect des droits de l’Homme et l’autosuffisance alimentaire.

De toute évidence, le mouvement apparait aussi comme étant désormais l’arme politique de Me Malick Coulibaly. Et le passé d’homme intègre, honnête, digne et allergique à la corruption de son leader, Me Malick Coulibaly, est en train de faire vendre son image auprès des Maliens assoiffés d’un Mali juste et prospère. Pour preuve, de sources proches du mouvement, la CAM-Malick compte à ce jour plus de 3 500 000 militants en cette phase d’implantation.
Les Maliens se souviennent encore du geste historique de Malick Coulibaly quand il était juge d’instruction au tribunal de Kati.

Pour rappel, il a sacrifié sa carrière de magistrat pour s’opposer à l’injustice.
Au-delà, il a été trois fois ministre, et personne n’a entendu citer son nom dans une quelconque affaire de corruption. Mieux, lors de son dernier séjour dans le gouvernement, les Maliens l’ont vu se dresser farouchement contre le fléau de la corruption au Mali. Il s’agit du fléau le plus dangereux du Mali. Pour ce faire, il a même osé toucher aux intouchables de la République vu leurs moyens financiers et leur degré de protection par le haut sommet de l’Etat malien. Il a mené ce combat contre la corruption le plus proprement possible et le plus juste possible.

La question que l’on se pose est donc de savoir jusqu’où ira Me Malick Coulibaly avec la CAM qui est en train de pousser des poils de la bête sur le terrain politique. Acceptera-t-il de briguer la magistrature suprême en 2022 ? Les jours à venir seront plus édifiants !

Youssouf Z LA LETTRE DU PEUPLE

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *