Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Editos / Contributions

Editorial : sans foi ni morale !

Le profil des listes électorales pour les futures législatives nous amène à comprendre la classe politique malienne dans son essence. Avec les alliances contre nature et les fusions inconsidérées, des hommes politiques ont donné la preuve que leur seule et unique ambition est d’arriver à l’hémicycle et cela au mépris de toute doctrine ou morale. La politique a cessé d’être porteuse de l’intérêt général ou de quelques groupes. Elle est devenue ces temps-ci un raccourci pour ces praticiens d’accéder à des privilèges individuels. Le Mali notre pays court au-devant d’un grand risque car n’ayant pas des hommes politiques qui pensent l’avenir.

Les alliances qu’ils tissent et qui heurtent toute logique obstruent pour ne pas dire enlèvent au peuple le droit de choisir des bons dirigeants.  Les listes qu’on nous imposent nous rappellent les heures sombres du monopartisme avec les scrutins dont le résultat est connu d’avance. Si ceux qui doivent penser les futurs proches et lointains du pays ne sont préoccupés que par leur profit immédiat, il y ‘a lieu de craindre pour l’avenir d’une telle nation. Aujourd’hui les concepts majorité, opposition n’ont pas de sens en réalité et qu’ils peuvent tous dire la même chose dès lors qu’on peut se partager le gâteau.

Au rythme où vont les choses, la classe politique ou bien la confrérie des politiciens se trouve de plus en plus coupée du peuple.Le vide laissé est vite occupé par des forces centrifuges avec les discours populistes et des visions rétrogrades. Le fossé qui s’élargit auquotidien de jour en jour risque d’engloutir notre démocratie car ses géniteurs et ceux qui ont mission de la protéger auront failli à leur mission.

La Rédaction

Source : Delta Tribune

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *