Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Edito : Garde-à-vous, mon général ! – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Editos / Contributions

Edito : Garde-à-vous, mon général !

« Les morts sont les invisibles, mais ils ne sont pas les absents. ». Ce proverbe du célèbre écrivain Victor Hugo sied bien au grand patriote, bâtisseur Amadou Toumani Touré (ATT). Cet illustre fils que le Mali a perdu pour l’éternité à un moment critique de son histoire. Depuis l’annonce de sa mort en Turquie ce mardi 10 novembre jusqu’à son enterrement hier mardi, la patrie était en deuil, avec en toile de fond un hommage mérité et une pluie de témoignages et de recueillements à la dimension du soldat de la démocratie et de la paix.
La postérité retiendra que l’illustre disparu, dont je salue la mémoire, avait acquis sa célèbre renommée à travers le monde pour avoir tenu la parole donnée en menant avec une main de maître une transition agitée (en mars 1991) en vue de transmettre le pouvoir à un régime démocratiquement élu pour enfin se muer en soldat de la démocratie, de la paix et du développement. Chef d’Etat, humaniste, médiateur international puis Président de la République, son amour pour la patrie était sans bornes. Il vouait un intérêt viscéral pour tout ce qui touchait son pays et ses concitoyens et ne perdait jamais de vue l’intérêt général.

Affable, polyglotte et doté d’un grand sens de l’humour, le personnage était simple, humble et courtois, une marque des grandes âmes. Pétri d’intelligence et d’une grande capacité d’écoute, c’était un bâtisseur qui avait parcouru toutes les localités de notre vaste pays en fournissant des services sociaux de base devenant irrémédiablement le fondateur du plus grand parti politique du Mali : le Parti de la demande sociale. En témoigne ses nombreuses œuvres gigantesques à travers le Mali : l’AMO, les logements sociaux, les routes, les forages, les écoles, les mosquées, l’interconnexion, la cité ministérielle, les structures hospitalières, la Cour suprême, la Maison de la presse…Merci ATT pour ses loyaux services rendus à la nation Mali ! Merci pour la création de la Fondation de l’Enfance pour essuyer les larmes de tes amis ‘’ les enfants’’ ! Merci d’avoir mis au ”vert de Guinée”. Merci ! Nous ne cesserons jamais de vous pleurer et vous n’aviez pas vécu inutile et votre nom qui est gravé dans les annales de l’histoire du Mali, ne disparaîtra jamais à travers les logements sociaux (Attbougou). Après feu Modibo Kéita, le Mali n’a jamais eu un président bâtisseur comme vous.

Artisan de la paix, partisan du consensus et médiateur hors pair, le Mali perd un immense personnage. Son héritage est grandiose, les travaux qu’il a entrepris sont certes inachevés et imparfaits comme toute œuvre humaine, mais il restait persuadé que les générations futures parachèveront l’œuvre d’édification nationale dans un proche avenir, perpétuant ainsi sa vision d’un Mali et d’une Afrique unis et prospères, dans un monde en paix et solidaire.

Le temps est un grand juge et c’est l’Histoire qui fait l’éloge des illustres personnalités à travers leurs actions et leurs ouvrages. Dors en paix, soldat de la démocratie et de la paix ! Les Maliens sont au garde-à-vous !
Aliou Touré
Source: Le Démocrate

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *