Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Économie : la BCEAO baisse ses taux directeurs de 50 points

Les locaux de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) ont accueilli ce lundi, 22 juin 2020, la deuxième réunion ordinaire du Comité de Politique monétaire (CPM), au titre de l’année 2020. Tenue par visioconférence, cette réunion était placée sous la présidence de Tiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la Banque Centrale ainsi que son Président statutaire.

Pour accompagner les plans de relance mis en place par les États ainsi que la reprise progressive des activités par la levée de certaines restrictions, les membres du CPM apportent leur contribution. Ils baissent de 50 points de base les taux directeurs de la Banque Centrale. « Le taux d’intérêt minimum de soumission aux opérations d’appels d’offres d’injection de liquidité passe ainsi de 2,50 % à 2,00 % et le taux d’intérêt du guichet de prêt marginal est ramené de 4,50 % à 4,00 % », indique-t-on dans un communiqué de presse publié par la BCEAO ce lundi 22 juin 2020. La même source précise que ladite décision entrera en vigueur à partir du 24 juin 2020.

Conjoncture internationale

Au cours de sa seconde réunion au titre de 2020, le CPMindique qu’en matière de conjoncture internationale, « le Comité a noté la propagation rapide de la maladie due au Coronavirus ou Covid-19 à l’échelle mondiale et l’ampleur des mesures prises pour son endiguement ». Une propagation qui a touché fortement les chaînes de production, de distribution et de commercialisation, souligne-t-on. « Selon le Fonds Monétaire International, le taux de croissance de l’économie mondiale ressortirait à -3,0 % en 2020 contre 2,9 % en 2019 », précise-t-on dans ce communiqué de presse avant de montrer que cette « forte récession » n’est que « l’ampleur de l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur l’activité économique mondiale ».

Durant les premiers mois de 2020, à part l’or, les cours de toutes les matières premières ont connu une forte chute en raison de la covid-19, déplore la même source.

Avec l’explosion de la pandémie de coronavirus, les États ont adopté des mesures pour atténuer l’évolution de la maladie. Selonla Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest,ces mesures « ont fortement perturbé les chaînes de production internationale, induisant une baisse de la demande de matières premières ».

Le Comité politique monétaire de la BCEAO décèle plusieurs impacts de la pandémie sur les économies de nos pays. Sur le plan énergétique, il a été montré que les prix de l’énergie ont connu une baisse de 18,4 %, seulement durant le premier trimestre 2020. « Les cours des produits de base non énergétiques se sont également inscrits en repli de 0,7 % sur le premier trimestre 2020 », explique-t-on.

Cette crise économique a également touché les économies régionales.Selon le CPM, l’activité économique au niveau interne a connu un fort ralentissement. « Le PIB de l’Union a progressé, en glissement annuel, de 3,3 % au premier trimestre 2020, après 6,5 % un trimestre plus tôt », regrette-t-on. Cette récession s’explique par les impacts du coronavirus sur les secteursdutourisme, de l’hôtellerie, des transports et du commerce.

Ce n’est pas tout. Au cours de cette deuxième réunion, il est ressorti que les mesures adoptées par les gouvernements des États membres de l’UEMOA pour riposter contre la pandémie ont consisté à une baisse des recettes et une hausse des dépenses. Ce qui a entraîné une « aggravation du déficit budgétaire ». Dans le communiqué de la Banque centrale, il est précisé que « le déficit budgétaire, base engagements, dons compris ressortirait à 922,1 milliards ou 4,5 % du PIB à fin mars 2020 contre 222,5 milliards ou 1,1 % du PIB à la même période de l’année précédente ».

Sur la question des inflations, le Comité a également fait état d’une certaine augmentation des prix à la consommation durant le premier trimestre 2020. « Le taux d’inflation est ressorti à 1,2 % après -0,6 % un trimestre plus tôt », souligne la même source.

Le coronavirus aura laissé son empreinte indélébile sur le monde durant des années.

Fousseni Togola Source : Le pays 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *