Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Dr Choguel Kokalla Maiga sur Africable télévision : « Nous avons déjà élaboré notre document de transition que nous allons soumettre au CNSP » – MALI CANAL
Actualité Politique

Dr Choguel Kokalla Maiga sur Africable télévision : « Nous avons déjà élaboré notre document de transition que nous allons soumettre au CNSP »

Le président des séances du mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), Dr Choguel Kokalla Maiga, était l’invité de « Débat Politik » de africable télévision, le lundi dernier. L’occasion pour lui d’annoncer que son mouvement a déjà élaboré un document de transition qu’il mettra à la disposition du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

Parlant du renversement du pouvoir IBK par les militaires, le président du MPR, Dr Choguel Kokalla Maiga a laissé entendre que les membres du CNSP ont achevé le combat du peuple malien. Pour lui, les militaires, en arrêtant IBK et alliés, ont évité une seconde tuerie au Mali. « Avant de tomber, ce régime voulait utiliser les dernières ressources qui allaient conduire à un bain de sang. Ce pouvoir s’apprêtait à arrêter mardi, mercredi et jeudi tous les dirigeants du M5-RFP, les déporter. Notre armée s’est interposée à un 2e bain de sang », a-t-il laissé entendre.

Sur la question de savoir si le M5-RFP était en complicité avec les militaires pour le coup d’État, Dr Choguel Kokalla Maiga a été on ne peut plus clair : « Nous n’avions pas besoin d’être en contact avec les militaires avant le coup d’État, car ce sont les militaires qui souffraient le plus sous le régime de IBK à cause de la corruption dans les affaires militaires ». Pour lui, ce sont les luttes patriotiques du peuple malien, portées par le M5, que l’armée nationale a parachevé. Il trouve que le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) est un partenaire stratégique du M5-RFP. À ses dires, son mouvement servira de conseiller pour les mutins. « Nous allons être des gilets per balles pour protéger les membres du CNSP contre tous les complots politiques », a déclaré M. Maiga.

Se prononçant sur les sanctions de la CEDEAO contre le Mali, l’invité de Robert Dissa laisse entendre que les négociations sont en cours. « Nous avons échangé avec les conseillers des Présidents pour la levée des sanctions contre notre pays », a confié Choguel Kokalla Maiga qui a ajouté : « Nous avons aussi apprécié la façon dont les militaires ont fait la négociation. Ils ont montré qu’ils sont à la hauteur, qu’ils sont des officiers instruits, cultivés et qu’ils maitrisent le sujet ».

À en croire Dr Choguel Kokalla Maiga, le respect envers les autorités déchues, la réception des partis politiques de l’ancienne majorité présidentielle, la liberté pour l’ORTM…sont les bons exemples du CNSP.

Les propositions pour la transition

Pour Dr Maiga, le M5-RFP et le CNSP doivent travailler ensemble pour sortir le Mali de cette crise afin de garantir une transition réussie. « Nous avons déjà élaboré notre document de transition qui sera finalisé demain. Le document sera présenté au CNSP avant d’être rendu public », a-t-il annoncé. Il ajoute : « Nous allons, dans un premier temps, donner le squelette de comment nous voyons la transition. Ensuite, en une 2eétape avec nos partenaires du CNSP, nous allons exposer tout dans les détails. Et puis nous allons nous entendre. Après, le débat va être ouvert à l’ensemble des forces politiques et sociales ».

Par ailleurs, le président du M5-RFP trouve qu’aujourd’hui, la sécurité des Maliens, la présence de l’État sur le territoire national, la lutte implacable contre la corruption, la santé, l’école, la présence des services sociaux de base…sont les fondamentaux sur lesquels il faut travailler. Ensuite, dit-il, il faut restaurer l’honneur et la dignité du Mali sur le plan international. « Il faut que le Mali soit entendu, écouté. Il faut que le Mali apprenne à résoudre ses problèmes et non pas être un État vassal, sous tutelle dont les dirigeants, même pour prendre une petite décision, sont obligés d’aller à l’étranger pour demander ce qu’il faut faire », a plaidé Dr Choguel Kokalla Maiga.

Les réformes à mener 

Sans trop entrer dans le détail de ce que le M5-RFP propose aux militaires, Dr Choguel Kokalla Maiga trouve nécessaires des réformes pendant la transition. « La transition doit être la plus courte possible, mais elle doit être la plus longue possible pour permettre les refondations de l’État », a-t-il précisé.

Boureima Guindo QSource : le pays

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur