Vous devez respecter le droit d'auteur
Monde

Dissuasion nucléaire : Macron invite les Européens à s’associer à un dialogue stratégique

Emmanuel Macron a exposé sa stratégie de dissuasion nucléaire pour la France et l’Europe lors d’un discours prononcé à Paris devant un parterre de militaires. Le président français a d’abord fait le constat d’un “monde déréglé”, une “époque de profonde rupture”, où les équilibres stratégiques et militaires sont “largement remis en cause” :

Certains États optent sciemment pour des postures nucléaires opaques, voire agressives, incluant une dimension de chantage ou de recherche du fait accompli. Les équilibres dissuasifs entre puissances sont ainsi devenus plus instables. Avec la prolifération des missiles aux technologies plus avancées, nous sommes également confrontés à une situation inédite où des puissances régionales sont ou vont être en mesure de toucher directement le territoire de l’Europe”.

Emmanuel Macron
Président français

Face à la “crise du multilatéralisme” et aux “évolutions technologiques”, le Président français invite les Européens à participer pleinement aux futures négociations sur le contrôle des armements et à s’associer à un “dialogue stratégique” sur le rôle de la dissuasion nucléaire française.

Les Européens vont devoir proposer ensemble un agenda international de maîtrise des armements. La fin du traité sur les forces nucléaires intermédiaires, les incertitudes sur l’avenir du traité New Start, la crise du régime de maîtrise des armes conventionnelles en Europe laisse entrevoir d’ici 2021 la possibilité d’une pure compétition militaire et nucléaire sans contrainte, comme nous n’avons plus connu depuis la fin des années 1960.

13.900 ogives nucléaires dans le monde

La France, est l’un des neuf pays au monde, mais le seul en Europe, en dehors du Royaume-Uni, à disposer de la force nucléaire. Elle a réduit la taille de son arsenal, aujourd’hui inférieur à moins de 300 têtes. La Russie suivie des États-Unis sont très loin devant avec chacun plus de 6.000 ogives.

S’ajoutent à cette liste, avec un arsenal réduit, la Chine, le Royaume-Uni, le Pakistan, l’Inde, Israël et la Corée du Nord.

Un récent rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) a recensé au total dans le monde près 13.900 ogives nucléaires.

Source : Euronews

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *