Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Disparition de Birama Touré: Le patriarche des Touré sollicite de l’aide pour retrouver « La tombe ou les ossements » de leur fils – MALI CANAL
Actualité Société

Disparition de Birama Touré: Le patriarche des Touré sollicite de l’aide pour retrouver « La tombe ou les ossements » de leur fils

L’Affaire de disparition de Birama TOURÉ qui dure depuis cinq (05) ans a atteint une nouvelle dimension avec le mandat d’arrêt international lancé contre Karim Keita.

M. Mamadou TOURÉ, le patriarche des Touré a fait une déclaration hier jeudi 15 juillet 2021 dans laquelle il sollicite de l’aide pour retrouver son fils. Qu’il s’agisse de la tombe ou des ossements de Birama TOURÉ, le patriarche veut faire son deuil. Dans la même dynamique, la famille s’apprête à se constituer « partie civile » dans cette affaire qui continue de défrayer la chronique.

Disparu dans des conditions qui restent à déterminer par la Justice malienne qui vient d’ouvrir une enquête dans ce sens, l’évidence est que le journaliste Birama TOURÉ demeure introuvable depuis 5 ans. En plus des médias qui donnent l’alerte sur la nécessité d’ouvrir le dossier à chaque fois que l’occasion se présente, le Patriarche des Touré aussi est beaucoup préoccupé par la situation.

A titre de rappel Birama TOURÉ a disparu à quelques deux mois de la célébration de son mariage selon les informations. Karim KEITA député a l’époque, a été désigné par certaines personnes comme étant l’instigateur de sa disparition forcée au motif que le disparu Birama lui aurait fait des chantages. Les accusations tombées dans les oreilles du patriarche des Touré auraient provoqué une brouille entre Karim KEITA et la grande famille des Touré(…)

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur