Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
D’ICI LA FIN DE 2018 : L’Institut Responsabilité Sociétales des Entreprises compte évacuer 10 tonnes de sachets plastiques – MALI CANAL
Economie

D’ICI LA FIN DE 2018 : L’Institut Responsabilité Sociétales des Entreprises compte évacuer 10 tonnes de sachets plastiques

Face à la menace sanitaire des populations dans la capitale malienne par les sachets plastiques, l’Institut responsabilité sociétale des entreprises (IRSE) joue sa partition. Initié par des jeunes soucieux de la santé publique, l’IRSE a entamé une mission d’évacuation de plus 10 tonnes dans la commune III du district de Bamako.

C’est dans cette dynamique que les responsables dudit projet avaient invité les autorités locales de la commune et les hommes de media, le jeudi 27 septembre 2018, à la Maison de la Femme et de l’Enfant sise à Darsalam afin de mieux sensibiliser les populations sur les dangers que causent les plastiques à la santé humaine.

Les membres de l’IRSE, les chefs des quartiers de la commune III, la mairie et les acteurs se sont réunis la semaine passée à l’appel de l’IRSE. L’objectif de cette rencontre était d’attirer l’attention des autorités publiques sur la problématique des sachets plastiques au Mali.

D’entrée de jeu, l’initiateur du projet, Monsieur Souleymane Ben Deka Diabaté, a rappelé les conséquences des sachets plastiques sur l’environnement et la santé des animale et humaine, avant d’indiquer qu’il y a plus 65.000 tonnes de plastiques à Bamako, dont 25.000 tonnes en commune III.

« Les plastiques bouchent les caniveaux causant des inondations dans nos villes et dégradent le sol », a martelé le responsable du projet. Pour poursuivre, il ajoutera que ces plastiques sont fabriqués sur la base du pétrole et d’autres produits chimiques. Ils sont à la base du cancer et de l’empoisonnement, estime-t-il. S’y ajoutent les conséquences économiques dont 38 milliards de francs CFA dépensés dans les évacuations sanitaires vers l’étranger, dénonce-t-il. Toutefois, Monsieur Diabaté déplore la faillite du gouvernement face cette situation car après avoir fait voter la loi N°2014-024 du juillet 2014, il n’arrive pas à faire appliquer ladite loi pour interdire l’utilisation des sachets plastiques.

Mais en ce qui les concerne, ils ne resteront pas en marge quand il s’agit de la santé publique. D’où cette campagne de sensibilisation contre l’utilisation des sachets plastiques au Mali, en particulier dans sa commune. Pour eux, leur mission est très claire : éliminer définitivement les plastiques au Mali. Pour ce faire, Ben Deka Diabaté demande l’implication des autorités locales pour gagner ce pari. Lui et ses collègues ont d’ores et déjà lancé un défi de se débarrasser de 10 tonnes de sachets plastiques dans leur commune.  En plus, une inscription est ouverte à une compétition sportive entre les différents quartiers de la commune. Chaque quartier a droit à trois équipes. Pour prendre part à la compétition, chaque équipe doit apporter 20 kilos de sachets plastiques.

Rappelons que le premier adjoint au maire de la commune III, Mamadou Kansaye, a salué cette initiative tout en encourageant les jeunes pour leur patriotisme. Il les a rassurés qu’aucun effort ne sera ménagé pour mener à bien ce combat.

Oumar SANOGO

Source:Le Democrate

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur