Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Détournement de fonds aux villages SOS enfants : le prof Madou Kéita aussi ?

Les enfants du ‘’village Sos Enfants’’ ne reçoivent pas toutes les choses qui leur sont destinées. Et ce n’est pas les responsables de ce service qui peuvent disent le contraire, car à présent l’on ne sait comment des sous venants des sociétés minières ont été utilisés.
Les sous de Randgold et de B2 Gold (10 millions Sanankoroba et 10 millions Kayes) donnés aux Villages SOS Enfants avaient suscité une lueur d’espoir chez les enfants. Beaucoup croyaient que cela allait soulager les souffrances des enfants qui vivent dans une situation pas trop fameuse. Mais hélas, c’était mal connaitre l’équipe de choc qui dirige cette organisation.
Un doigt accusateur est pointé sur le président du conseil d’administration de VESOS -Mali, le Pr Marouf Kéita. Il nous revient, reste la confirmation avec des principaux auteurs, que des dépenses extravagantes et irrégulières ont été faites à l’actif du Prof Marouf qui, avec Wandé Diakité comme deux larrons en foire s’adonnent à la dilapidation des fonds destinés aux enfants. De nombreuses personnes se demandent comment le professeur Kéita, le PCA a fait fortune ? Comment il est arrivé à faire cette clinique dont il en est le propriétaire ? D’où il sort toute cette somme pour cette opération à Paris ? Des mauvaises langues estiment que ce serait lui, avec ses 25 ans de poste de PCA, en complicité avec Wandé Diakité qui empêcheraient les sous de prendre la destination habituelle qui est de mettre les cibles de l’organisation, à savoir les enfants dans les conditions de vie.
Ce qui est sûr, les partenaires qui soutiennent cette structure à l’instar des sociétés minières suivent de près ce dossier.
A suivre
Dougoufana Kéita

Source : la Sirène

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *