Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Descente policière du 3ème arrondissement dans les nids criminogènes de Bagadadji : 18 personnes interpellées et placées sous mandat de dépôt – MALI CANAL
Société

Descente policière du 3ème arrondissement dans les nids criminogènes de Bagadadji : 18 personnes interpellées et placées sous mandat de dépôt

Résolument engagés dans la lutte contre la vente et la consommation de stupéfiants et produits pharmaceutiques prohibés, le Commissariat de police du 3ème arrondissement de Bamako, dirigé par le Commissaire principal de police Sadio Tomoda, a effectué une descente policière dans certains nids criminogènes de Bagadadji (commune II du district de Bamako) au cours de laquelle une importante quantité de stupéfiants et de produits pharmaceutiques prohibés a été saisie. Ainsi, 18 personnes ont été interpellées et placées sous mandat de dépôt.

 Selon nos indiscrétions, dans la soirée du jeudi 26 novembre aux environs de 19 heures, le Commissariat de police du 3ème arrondissement a organisé une descente de police sur Bagadadji sous la conduite du capitaine de police Youssouf Coulibaly et de son adjoint, le lieutenant de police Boubacar Aw. Et de poursuivre qu’au cours de cette opération, les policiers ont visité les différents secteurs jugés dangereux car beaucoup fréquentés par les vendeurs et les consommateurs des stupéfiants et produits pharmaceutiques prohibés.

A les croire, ce ratissage des nids criminogènes du quartier a ainsi permis d’interpeller 18 personnes en possession d’une quantité importante de stupéfiants (chanvre indien, cocaïne, off, kaou, crack, amadou haya, etc.), de produits pharmaceutiques prohibés ainsi que 15 motos de provenance douteuse.

Toujours selon nos sources, cette opération s’est déroulée en moins de 2 heures et les personnes interpellées ont été toutes entendues dans la même soirée par les enquêteurs. Elles ont été ensuite présentées au Procureur de la commune II aux fins de droit.

Par ailleurs, au cours d’un jugement correctionnel, plusieurs personnes ont été condamnées à des peines d’emprisonnement pour “détention illégale de stupéfiants et vente de produits pharmaceutiques prohibés”. Quant aux produits saisis, ils seront mis à la disposition des structures compétentes pour être incinérés suivant la réglementation en vigueur dans notre pays.

Il convient de préciser que cette action a été amplement soutenue par les familles fondatrices de Bamako et les regroupements de jeunes du quartier.                                                            Boubacar PAÏTAO Source : aujourd hui 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur