Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Démolition de la zone aéroportuaire : Selon le ministre Dionké Diarra, Toguna est dans la légalité – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Démolition de la zone aéroportuaire : Selon le ministre Dionké Diarra, Toguna est dans la légalité

Le jeudi 11 février 2021, trois ministres étaient interpellés par les membres du  Conseil national de transition (CNT) sur deux problématiques majeures. Primo,  la situation de la pandémie du covid-19 dans les établissements scolaires et secundo la démolition de la zone aéroportuaire.

Sur la question de la Covid et l’école, Adama Fomba s’est adressé au Pr. Doulaye Konaté, ministre de l’éducation nationale, en ces termes : « Monsieur le Ministre, quelles étaient les dispositions prises pour protéger les apprenants et le personnel enseignant contre cette pandémie ? Les mesures barrières sont-elles respectées dans tous les établissements du Mali ? Tous les établissements sont-ils dotés de moyens de protection ? Avez-vous associé les partenaires de l’école dans la prise de décision ayant conduit à l’ouverture des classes ? »

En réponse, le ministre de l’éducation nationale, Pr. Doulaye Konaté affirme : « Nous mettons en œuvre les mesures barrières dans les établissements pour protéger les apprenants et les enseignants. Le gouvernement a mis à la disposition du département 3 millions 500 mille masques de protection. Nous travaillons à doter tous les établissements des moyens de protection. Nous avons toujours associé les partenaires de l’école dans la prise de décision au besoin ».

Il reconnaît que les 3 millions 500 mille masques sont insuffisants, mais il ajoutera que ces masques sont venus s’ajouter à 2 autres millions de masques distribués en juin 2020. Selon lui, la santé des Maliens et des Maliennes passe avant tout.  Il poursuit en disant qu’un comité de veille est mis en place pour veiller au respect des mesures barrières.

Par ailleurs, M.  Aboubacar Sidick Fomba  a  également interpellé M. Dionké Diarra, ministre des affaires foncières, de l’urbanisme et de l’habitat. Il dit : « Nous avons assisté à une démolition de la zone 11 de l’espace aéroportuaire de Niamakoro-Diallobougou à la date du 14 janvier 2021 qui a continué les jours suivants jusqu’à Faladiè. Quels sont les motifs de cette démolition ? Pouvez-vous donner les limites exactes de cette zone aéroportuaire, sachant qu’il y a eu deux décrets présidentiels signés par le Président Alpha Oumar KONARE, l’une à la date de 15 février 1995 sous le N°95-068/P-RM prévoyant 8 720 ha et le deuxième qui abroge le premier à la date du 15 septembre 1999 sous le N°099-252/P-RM pour une superficie de 7 194 ha ? Pouvez-vous confirmer que tous les déguerpis de 1995 ont été recasés ? Quelles dispositions préconisez-vous pour les remettre dans leur droit ? ».

En réponse, le ministre explique que la démolition concerne les occupations illicites de la zone aéroportuaire. D’après ses dits, les déguerpis de 1995 ont été tous recasés. A ses dires, des demandes sont en train d’être étudiées pour savoir s’il y a réellement des gens de 1995 qui n’ont pas pu être recasés. Le ministre s’est aussi prononcé sur  le cas de l’usine de Togouna Agro-industrie en disant que cette usine n’est pas concernée par la démolition car elle est dans la légalité. «Togouna a bénéficié d’un bail. Il a transformé son bail en titre foncier. Togouna ne fait pas partie de la zone aéroportuaire juridiquement. Togouna est dans la légalité » Oumar ONGOIBA  delta news 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *