Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Déclaration Liminaire de la Conférence de Presse de la Plateforme Antala Awn KO An FASO – MALI CANAL
Politique

Déclaration Liminaire de la Conférence de Presse de la Plateforme Antala Awn KO An FASO

Mesdames et Messieurs, nous vous adressons nos sincères remerciements pour avoir accepté de répondre à notre invitation. Avant de partager avec vous le contenu de notre message et nous ouvrir ensemble aux échanges nous saisissons l’occasion pour nous incliner devant la mémoire de toutes les victimes civiles et militaires de la grave crise sécuritaire que traverse notre pays, particulièrement celles des récentes tueries à SOBANE DA ET YORO.
En effet, nous sommes les témoins meurtris de la situation sécuritaire exécrable qui sévit dans la région de Mopti, l’enlisement du conflit dans la centre du Mali est la confirmation complète de l’incapacité notoire du régime actuel et de son gouvernement.
Des villages décimés, des femmes, des enfants et des vieillards brulés vifs tel est le quotidien de nos compatriotes vivant dans la région de Mopti.
Après plusieurs échanges et de discutions fructueuses, plusieurs partis politiques et organisations de la société civile se sont engagés dans la voie de la mutualisation de leurs moyens en vue de défendre la constitution, donc de s’opposer à toute violation de celle-ci par qui que ce soit.
C’est ainsi que la Plateforme Antala Awn KO An FASO a vu le jour. Symbole de l’unité d’action ,elle s’est fixée comme objectif de défendre par tous les moyens légaux ce qu’il convient d’appeler l’âme de la République, c’est à dire la constitution.
La décision illégale de proroger le mandat des députés au moyen d’un avant-projet de loi, est une illustration parfaite de l’incapacité du régime actuel de respecter et faire respecter la loi fondamentale.
C’est le lieu de rappeler que le mandat des députes à expirer depuis le 31 Décembre 2018, qu’au moyen d’une combine politicienne totalement irresponsable, le gouvernement actuel s’est inscrit dans la voie de la dénégation des principes républicains et du détournement de la souveraineté du peuple.
La Plateforme ANTALA Awn KO An FASO rappelle au Président de la République son serment constitutionnelle de respecter la constitution, serment dont la violence constitue de façon imparable un crime de haute trahison dont il demeure le seul responsable.
Fruit de la longue lutte du peuple Malien, la constitution démocratique du 25 février 1992, a fait la preuve de sa solidité et de sa résilience face aux assauts des forces anti démocratiques. Le régime actuel pour se dédouaner de son incompétence à gérer le pays dans la cadre du respect des principes d’un Etat de droit, se cache derrière de prétendues forces majeurs qui en réalité ne sont qu’une révélation de son incompétence totale et sur toute la ligne.
Il convient d’indiquer que la constitution du 25 février 1992 demeure un rempart solide contre toute velléité de remise en cause des acquis démocratiques, elle ne demande qu’une seule chose c’est d’être appliqué et bien appliquer.
Après plusieurs années de gouvernance, force est de constater l’échec du régime non seulement dans la gestion de la crise sécuritaire mais dans tous les domaines déterminants pour le présent et l’avenir de la nation, particulièrement le respect de la loi fondamentale. Le respect de la constitution confère à tout pouvoir politique la légitimé dont elle peut se prévaloir.
La plateforme ANTALA Awn KO An FASO, estime que toutes les lois votées par cette 5è législature sur les Reformes politique, institutionnelle et administrative seront considérées comme nulles et non avenues.
La priorité du moment est au renforcement de l’Etat de droit en préservant l’actuelle constitution et en amorçant une véritable appropriation nationale du processus de sortie de crise. Toute tentative d’affaiblissement de la constitution comme l’illustre l’avant-projet mal inspiré de la prorogation du mandat des députés ne sert pas la République mais plutôt un homme et sa politique désastreuse pour le pays.
Le peuple malien est aujourd’hui avisé que le régime actuel n’a ni la vision, ni les compétences, encore moins la volonté de résoudre les différentes crises dans l’intérêt du Mali, il est passé maitre dans la violation permanente de la loi fondamentale.
Prenant notre peuple à témoin, nous prenons l’engagement d’user de tous les moyens politiques, démocratiques et légaux, pour empêcher la prorogation illégale du mandat des députés et défendre la constitution de la République.
Il est de notre devoir historique de tout mettre en œuvre pour assurer la victoire du peuple sur les tyrans modernes, autrement dit les champions dans la violation de la loi.
La plateforme ANTALA Awn An FASO, exhorte l’ensemble des forces patriotiques à se joindre à elle pour fixer un nouveau cap pour la restauration de la dignité du peuple malien.

Bamako, le 22 juin 2019
Pour la Plateforme ANATALA Awn KO An FASO
LE DIRECTOIRE.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur