Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Décisions de la Cédéao : Issa Kaou N’Djim versatile comme le temps

A travers une vidéo intitulée  «Issa Kaou N’Djim donne ses quatre (04) vérités», la lecture de l’actualité du bouillant Coordinateur Général de la Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahmoud Dicko (CMAS) semble mitigée.

Soufflant le chaud et le froid, il semble en passe d’être partant pour un maintien du Président Ibrahim Boubacar Kéita au pouvoir réglant au passage ses comptes avec la jeunesse du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP).

Rejetant en bloc les décisions de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le parolier premier du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) estime qu’il faut la justice pour les victimes de la Force Spéciale Anti-Terroriste (FORSAT). Il ne manquera pas de régler ses comptes avec la section des jeunes de son Mouvement qui hausse de plus en plus le ton.

En ces termes il déclarera: «Nous sommes avec l’Imam Mahmoud Dicko et lutterons pour qu’Ibrahim Boubacar Kéita parte. Par contre, on n’acceptera pas d’être manipulés ou de se voir dicter notre ligne de conduite. Je ne m’associerai jamais à quelqu’un qui veut casser le pays et nous « faire porter le chapeau »».

Ce qui signifie que M. Issa Kaou N’Djim réfute les actes de vandalismes effectués ces temps-ci dont il avait pourtant donné consigne.

S’il est vrai que l’arrivée des forces de l’ordre a créé la zizanie, le numéro 2 de l’Imam Mahmoud Dicko prévient qu’aucun leadership ne saura les conduire à agir de façon incontrôlée.    .

Il profite pour défendre la morale de l’ancien leader du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) en ajoutant: «L’Imam Mahmoud Dicko est un homme éclairé qui a agi de façon concertée sans faire cavalier seul: le code de la famille, la marche du 5 juin 2020, le projet caché d’Éducation portant sur l’homosexualité et la mauvaise  gouvernance mise à nu sont des acquis.

Le parrain de la (…)

Par BAMOÏSA

Source : Nouvel Horizon 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *