Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Dans sa tentative de fuite après avoir détourné 30 800 000 F CFA au préjudice de son ex-patron : le gérant d’une station d’essence, Senkoun Camara, dans les mailles du 7è arrondissement grâce à l’appui de la police de Kadiolo

La coopération policière entre les différentes unités de police vient de porter ses fruits à travers l’arrestation de Senkoun Camara accusé d’avoir détourné 30 800 000 FCFA au préjudice de son désormais ex-patron Moussa Doumbouya. En effet, il a été arrêté par le Commissariat de police de Kodiolo dans sa tentative de fuite vers la capitale ivoirienne.

De sources policières, le jeudi 19 mars 2020, Moussa Doumbouya s’est présenté au Commissariat de police du 7ème Arrondissement pour porter plainte contre le gérant de sa station d’essence à Siguiri (République de Guinée), Senkoun Camara. Selon ses déclarations, ce dernier aurait détourné ses fonds d’un montant de 440 000 000 Francs Guinéens soit environ 30 800 000 F CFA. Et de poursuivre qu’après sa forfaiture, Senkoun Camara a quitté en catimini la ville de Siguiri pour regagner Abidjan (la capitale ivoirienne), transitant via le Mali, par un bus de la compagnie Noor Transport. Aux dires de monsieur Doumbouya, pour confondre les enquêteurs et brouiller les pistes de sa trousse, son désormais ancien gérant aurait changé de compagnie de transport, en empruntant un bus de la compagnie Tilemsi Transport.

Sur la base de ces renseignements, le Commissaire principal de police Alfoussseyni Ag Souleymane a saisi son homologue chargé de la ville de Kadiolo, le Commissaire principal de police Yaranga Diarra, tout en lui transmettant la photo et le signalement du mis en cause. Ainsi, après avoir mobilisé ses hommes, Senkoun Camara a été appréhendé au Poste de police des frontières de Zegoua par une équipe conduite par le Commandant de police Moussa Macalou.

C’est ainsi que dans le cadre de la collaboration policière, il a été conduit au Commissariat de police du 7ème Arrondissement pour les besoins de l’enquête. Fouillé à son arrivée, il a été trouvé en possession de 430 000 FCFA. Interrogé, il a reconnu les faits à lui reprochés, mais déclare avoir utilisé la quasi-totalité de l’argent pour ses besoins personnels.

Comme exige la procédure, Senkoun Camara a été déféré, le 24 mars 2020, devant le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de la commune VI du district de Bamako.

Mama PAGA

Source Le Pays

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *