Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Politique

Crise malienne : qui peut espérer sur un État qui n’est pas sérieux ??

Malgré les délégations spéciales et interminables au centre, les massacres continuent. Des enveloppes d’argent ont été distribuées, mais pour quel résultat ??
De l’autre côté, la CMA qui a démenti son opération Tafliste, positionne ses hommes un peu partout dans la région de Tombouctou.
Certains demandent une résistance, mais une résistance face à quoi ou à qui ??
Dans la région de Tombouctou, les élus locaux sont massacrés, menacés. Les populations essaient de tenir depuis bientôt 8 ans, sans État, sans secours ni rien.
L’être humain finit par s’habituer à tout. Si les populations de la région de Tombouctou ne réagissent pas, c’est parce qu’elles ne voient pas au fond pour quel et au nom de quel État.
Bamako est un dépotoir des sales affaires, tout ce qui n’est pas clair et sérieux est bien accueilli.
À Bamako, personne ne prend l’autre au sérieux et c’est une culture qui s’étend jusqu’au sommet.
Alors, qui peut espérer sur un État qui n’est pas sérieux ?? Un État qui continue les magouilles, les signatures des contrats fallacieux, les falsifications et les disparitions de documents qui démontrent les traces de telle et telle chose. Ceux qui ont attendu ont fini par payer cela de leur vie.

Un pays qui n’a même pas pu dénombrer ses morts, rendre justice, comment pourrait-il corriger autant de dégâts avec le même système ??
Même si des villages sont incendiés tous les jours, le pouvoir en place demeure sans problème du moment que Bamako fonctionne.
C’est cela l’humiliation d’une classe dirigeante au milieu d’une population conditionnée et dépendante.
La misère d’un peuple réside dans sa croyance à toutes les fausses prophéties.
Touré Abdoul Karim

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *