Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Crise au Mali : bicéphalisme à la tête de la majorité présidentielle – MALI CANAL
Politique

Crise au Mali : bicéphalisme à la tête de la majorité présidentielle

Divisée en deux clans, la majorité présidentielle ne parle pas  le même langage face aux contestateurs du régime IBK. Pendant que la plateforme Ensemble pour le Mali (EPM) prône le dialogue, la Convergence des forces républicaines (CFR), quant à elle, appelle à une grande manifestation dite de démonstration de force.

C’est un truisme de dire que la majorité présidentielle est divisée. Partagés entre la plateforme Ensemble pour le Mali (EPM) et  la Convergence des forces républicaines (CFR), les  partisans du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, peine à parler le même langage face aux acteurs du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotique (RFP), qui faut-il le rappeler, appellent à la démission du Chef de l’Etat et celle de son régime.

En effet, au lieu de s’unir et faire un front commun face à la contestation, les partisans du Chef de l’Etat sont encore dans une guerre de positionnement. Sinon comment comprendre l’existence de deux regroupements de soutien au chef de l’Etat ? Deux groupes qui restent d’ailleurs très antagonistes.

Car pendant que l’EPM (composé de partis politiques) prône l’instauration d’un cadre de dialogue avec les acteurs du M5-RFP, la CFR (composée de mouvement de soutiens) rame à contre-courant et appelle à une grande manifestation. Un meeting qu’a fini par être annuler pour dit-il donner une chance au dialogue.

Justement, c’est au nom du même dialogue que l’EPM dirigé par Dr BocaryTréta a même rencontré les acteurs du M5-RFP, 23 juin 2020, au siège de la CMAS. Les deux parties ont échangé sur la nécessité de la mise en place d’un cadre de dialogue. Le M5-RPF affirme avoir pris bonne note et promet de donner sa réponse dans les prochains jours. C’est en ce moment que la CFR décide d’appeler la population à manifester.

Une attitude que ne comprennent pas beaucoup d’observateurs de la vie politique, qui affirment que l’appel à la manifestation de la CFR n’a aucun sens.  Un meeting qui loin de rapprocher les positions allait contribuer à crisper davantage la situation. Puisqu’il donnerait l’occasion aux radicaux de la M5-RFP de prendre le pouvoir et rejeter toute idée de dialogue, ouvrant ainsi le pays à un risque de confrontation.

Au regard de la situation critique que traverse le pays,  le camp présidentiela beaucoup plus d’intérêt à s’unir et à parler d’une seule voix. Ce qui lui permettra de faire face à la contestation qui devient de plus en plus vive. Le contraire risquerait d’être fatal pour lui.

Abdrahamane SISSOKO

Source : Maliweb.net

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur