Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Société

Cri de détresse d’une patiente atteinte de covid-19 : “Je ne fais que pleurer seule, je n’en peux plus, je suis une maman de 2 enfants, je ne veux pas mourir dans leurs mains ici. Aidez-moi car, on ne me prend pas au sérieux”

“Bonjour. J’ai besoin de votre aide. Je suis une patiente de covid-19 hospitalisée à Point G avec ma servante depuis le dimanche 17 mai 2020.
Le jour de mon admission, je n’avais aucun signe à part que j’avais une toux légère. Malheureusement, ma bonne et moi n’arrivons pas à supporter la chloroquine et l’azithromisine. On a que des vertiges qui n’en finissent pas.
J’ai déclaré depuis mon premier jour, sans succès. On me dit que ça va passer. Ça fait 6 jours, je suis dans cette condition. J’ai demandé à voir le professeur, en vain, et jusqu’à présent rien.
Hier (dimanche 24 mai 2020), je me suis écroulée à cause des vertiges. Ma bonne n’arrive même pas à se lever de son lit. C’est alors qu’ils nous ont mis sous sérum glucose. J’ai l’impression que mon état se dégrade de jour en jour. Je ne fais que pleurer seule. Je n’en peux plus. Je suis une maman de 2 enfants de 5 à 2 ans. Je ne veux pas mourir dans leurs mains ici. Aidez-moi car, on ne me prend pas au sérieux.
Je souhaite juste qu’on revoit mon traitement parce que ce dernier me tue à petit feu. Physiquement, je suis fatiguée et je ne me sens pas bien !”

P.S : C’est un message reçu ce matin par notre confrère Moussa Bolly. Et il a décidé de le partager après les recoupements nécessaires. Partageons en espérant que quelqu’un de proche du ministre de la Santé ou du Comité scientifique va lire et agir pour sauver cette patiente vraiment désemparée.

Source : Malicanal.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *