Vous devez respecter le droit d'auteur
Santé

Covid-19 : chloroquine et hydroxychloroquine, facteurs de mortalité selon une étude

Remous dans les milieux médicaux  ce vendredi à la lecture du Lancet, référence dans le domaine médical. L’étude publiée ce 22 mai dans la revue scientifique montre que l’utilisation de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine chez les malades du Covid-19 augmente le risque de décès et d’arythmie cardiaque. Les travaux ont été menés sur les dossiers de 96 000 patients admis dans 671 hôpitaux entre le 20 décembre 2019 et le 14 avril 2020, sortis ou décédés depuis.

Reste que le Pr Mandeep Mehra de Harvard, chef de file de l’étude rétrospective, s’est montré on ne peut plus prudent dans ses conclusions. «Nous avons été incapables de confirmer un bénéfice de l’hydroxychloroquine ou de la chloroquine».

Les auteurs estiment que le risque de mortalité est de 34% à 45% plus élevé chez des patients prenant ces traitements que chez des patients présentant des facteurs de comorbidité, c’est-à-dire de facteurs de risques. Le risque d’arythmie serait au final cinq fois plus élevé avec la prise de ces deux molécules, même si le lien de cause à effet n’est pas directement prouvé.

En définitive, l’étude suggère de ne pas prescrire ces deux médicaments en dehors des essais cliniques. Suffisant pour ranger le protocole de Didier Raoult basé sur une administration précoce.

Source : financialAfrik.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *