Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Coupe du monde : après les U17 et U20, Camara et Koïta visent les «A» – MALI CANAL
Sports

Coupe du monde : après les U17 et U20, Camara et Koïta visent les «A»

Le groupe actuel des Aigles du Mali, depuis l’arrivée du sélectionneur Mohamed Magassouba, a déjà une histoire avec la Coupe du monde. Plusieurs d’entre eux ont disputé une ou deux phases finales de Coupe du monde chez les jeunes en U17 ou U20, à l’instar de Sékou Koïta et Mohamed Camara «Tiamantié». Les joueurs du Red Bull Salzbourg, ont pris part à ces compétitions FIFA entre 2015 et 2019 et visent celui des Seniors pour Qatar 2022. Ce qui serait une grande première pour le Mali.

Mondial Sénior, la face visible de l’l’iceberg… Car, le Mali a une longue histoire avec les compétitions FIFA depuis 1989. Ce pays a déjà participé à la phase finale de mondial U17 (1997, 1999, 2001, 2015, 2017), dont une finale perdue en 2015 face au Nigeria (0-2), au Chili. Avec seulement 4 buts encaissés en 6 matchs, le gardien de but Samuel Diarra, s’offre le gang d’or Adidas et Aly Mallé, sera désigné troisième meilleur joueur de la compétition. Pour l’édition 2017 en Inde, le Mali terminera à la 4ème place, mais Lassana Ndiaye, sera soulier d’argent (6 buts en 7 matchs), derrière l’Anglais Rhian Brewster (8 buts en 7 matchs).

Seydou Keïta et «Noss», les «golden boys»

Le Mali a également participé à 7 phases finales de Coupe du monde U20, en 1989, 1999, 2003, 2011, 2013, 2015 et 2019. Lors de l’édition 1999 au Nigeria, pour une grande première sur le continent africain, le Mali a décroché la médaille de bronze mondial, en dominant l’Uruguay (1-0), sur un coup franc magistral de Seydou Keïta «Seydoublen». Cerise sur le gâteau, l’ancien joueur du FC Barcelone, sera désigné meilleur joueur du tournoi, devant le Nigérian Pius Ikedia et l’Espagnol Pablo Couñago. Ce dernier, était également co-meilleur buteur avec le Malien Mahamadou Dissa «Dissa Deni», avec 5 réalisations chacun.

Après plusieurs échecs lors des phases finales, le Mali va renouer avec cette 3ème place en 2015 en Nouvelle-Zélande, avec une nouvelle génération, dirigée par Fagnery Diarra. En match de classement, les Aiglons vont battre leurs homologues du Sénégal (3-1), grâce à un doublé et une passe décisive d’Adama Traoré «Noss». L’ancien pensionnaire de l’Académie Jean-Marc Guillou de Bamako, sera désigné meilleur joueur de cette compétition, avec 3 buts et 3 passes décisives en 6 matchs.

Tous les yeux rivés sur Qatar 2022…

Aujourd’hui, une nouvelle ère s’ouvre pour le football malien. L’objectif du nouveau bureau fédéral, étant de renouer avec la tradition chez les jeunes, mais aussi de remporter des titres avec la sélection A et de se qualifier pour la phase finale de Coupe du monde Qatar 2022. Un objectif plus que légitime, si on sait que l’ossature de cette jeune sélection malienne, dirigée par Mohamed Magassouba, a déjà participé à des Coupes du monde en U17 et U20 entre 2015 et 2019, à l’image de Djigui Diarra, Diadié Samassékou, Youssouf Koné, Falaye Sacko, Souleymane Diarra, Fousseini Diabaté, Adama Traoré «Noss», Amadou Haïdara «Doudou», Aly Mallé, Abdoul Karim Danté, Mamadou Fofana «Nojo», Cheick Doucouré, Lassana Ndiaye, Sékou Koïta et Mohamed Camara «Tiamantié»… Ces trois derniers ont la particularité, d’avoir eu la chance de participer à toutes les compétitions FIFA chez les jeunes en U17 et U20 avec le Mali. Leur objectif est désormais d’offrir une première qualification avec l’équipe A, pour la prochaine phase finale de Coupe du monde au Qatar.

Bréhima DIAKITÉ

Source : référence14sport.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur