Vous devez respecter le droit d'auteur
Editos / Contributions

COMMUNIQUÉ de DEFENDONS LE MALI suite au discours du représentant de la MINUSMA lors du 4eme Congrès ordinaire du MNLA

C’est avec une profonde indignation que nous avons écouté et entendu le discours du
représentant de la MINUSMA lors du 4eme Congrès ordinaire du MNLA (Mouvement National
de Libération de l’AZAWAD), mouvement rebelle et terroriste qui le premier a pris les armes
contre son propre pays, notre pays le Mali.
Ce discours au ton arrogant et dont la teneur est inqualifiable est un affront au mieux et au
pire une immixtion dans la gestion des affaires intérieures du Mali, pays indépendant et
souverain dont Kidal fait partie intégrante.
Monsieur le Représentant de la MINUSMA après avoir salué les autorités locales de Kidal a
osé dire ceci «les délégations venues du Mali et de l’extérieur…» tout en ignorant
superbement de citer le Gouverneur qui est l’Autorité qui représente le Mali à Kidal.
À n’en pas douter, le Représentant de la MINUSMA s’adressait aux autorités de la chimérique
République de l’AZAWAD.
Emporté dans son élan séparatiste, il déclara je cite:
«Au moment où le pays est frappé de plein fouet par un terrorisme aveugle, par des
violences intercommunautaires et la contestation des acteurs internationaux, la stabilité
chèrement acquise de la région est un bien précieux. Cette stabilité est le gage de la
crédibilité du MNLA à incarner un partenaire fiable qui tient son rang dans les discussions
politiques. C’est aussi la garantie pour la MINUSMA d’une relation de confiance à vos côtés
et au plus près des populations.»
fin de citation.
Devant la gravité de la situation, nous membres de DEFENDONS LE MALI:
• Condamnons avec la dernière énergie les propos méprisants et partisans du
représentant de la MINUSMA qui portent les germes de la partition programmée et
planifiée de notre pays,
• Exhortons le Gouvernement à le déclarer persona non grata et lui donner 48 heures
pour quitter le territoire national,
• Demandons au gouvernement d’interpeller les hautes autorités de la MINUSMA
Vive la République du Mali Un et Indivisible.
Bamako, le 4 Décembre 2019
Présidente
Fatoumata SAKO

Source malicanal

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *