Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Commune III : une faible affluence dans les bureaux de vote

Les élections législatives ont démarré, hier dimanche 29 mars, dans les bureaux de vote de la commune III du district située en plein cœur de Bamako. A notre passage, vers 10 heures, au Centre de l’Ecole la Poudrière, l’affluence n’était pas au rendez-vous. Quelques rares électeurs venaient pour accomplir leur droit civique, qui est un droit fondamental.

Selon le Coordinateur du centre de Dravela-Bolibana (Poudrière), Mahamadou Keita, il n’y a pas eu d’incidents ni de problèmes à l’ouverture des bureaux de vote dans l’ensemble des 9 bureaux. A l’entendre, c’est au niveau du bureau n°9 qu’il a pris des mesures rapides. Car, son président a été remplacé conformément à la loi électorale qui prévoit le remplacement du président du bureau de vote par l’accesseur le plus âgé, après 30 minutes de retard.  » J’ai appliqué cette disposition dans le bureau n°9 « , a- t- il affirmé. Et d’ajouter qu’au début du scrutin, il a été confronté à un problème de Kits sanitaire dans le cadre de la prévention de l’épidémie de COVID-19.  » Cette situation a également été résolue « , nous informe le coordinateur du centre de Dravela- Bolibana M. Mahamadou Kéita.

Bourama Kouma a souligné qu’il a voté dans le bureau n°6. A l’en croire, la population doit accepter d’aller voter afin d’élire les députés de leurs choix. Car, dit-il, malgré les mises en garde d’une frange de la population sur les risques de propagation de la maladie de Coronavirus (COVID-19), les élections ont été maintenues par les autorités.

» J’invite ce qui n’ont pas retiré leurs cartes à le faire « , at-il ajouté.

Cependant, malgré cette dynamique, nous nous sommes rendus à l’école publique de N’Tomicorobougou où il y avait un fort engouement de la population pour le premier tour du scrutin des élections législatives. Sur place, le président des jeunes du quartier était à la manoeuvre demandant aux électeurs de procéder aux lavages des mains au savon avant d’aller accomplir leur devoir civique.  » J’ai accepté de faire ce travail volontaire en tant que citoyen engagé pour le déroulement du scrutin. On a 24 salles de vote dans l’ensemble de l’école fondamentale. Il y a une bonne affluence autour des élections comme vous le constatez  » a renchéri le Président des jeunes de N’tomicorobougou, Chiaka Diarra.

O.B

Source: l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *