Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Colonel Assimi Goita chef de l’état à son investiture, hier : ‘’D’ores et déjà j’ai décidé d’allouer les 2É3 du fonds de souveraineté du Président soit 1.800.000.000 de FCFA aux œuvres socio-sanitaires…’’ – MALI CANAL
Actualité Politique

Colonel Assimi Goita chef de l’état à son investiture, hier : ‘’D’ores et déjà j’ai décidé d’allouer les 2É3 du fonds de souveraineté du Président soit 1.800.000.000 de FCFA aux œuvres socio-sanitaires…’’

lors de l’investiture du Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta hier, lundi 7 juin 2021, au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), les différents intervenants ont interpellé le Chef de l’Etat par rapport à l’injustice, l’impunité, l’insécurité qui portent un coup dur au développement de notre pays.

En prêtant serment, le nouveau Chef de l’Etat confirmé par l’Arrêt n°2021-02ÉCCÉVacance du 28 mai 2021, Colonel Assimi Goïta a dit ce qui suit : «Je jure devant Dieu et le peuple malien de préserver en toute fidélité le régime républicain, de respecter et de faire respecter la Constitution, la charte de la transition et la Loi, de remplir mes fonctions dans l’intérêt supérieur du peuple, de préserver les acquis démocratiques, de garantir l’unité nationale, l’indépendance de la patrie et l’intégrité du territoire national. Je m’engage solennellement et sur l’honneur à mettre tout en œuvre pour la réalisation de l’unité africaine».

Après son investiture, le nouveau Président de la Transition a tenu un discours rassurant pour la suite la Transition.

A l’entame de ses propos, il a demandé aux uns et aux autres d’avoir une pensée pieuse pour tous les morts civils et militaires, étrangers et maliens tombés lors de la crise multidimensionnelle que nous traversons depuis des (…)

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur