Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
CNCM : Modibo Souaré, un frein au développement du cinéma ? – MALI CANAL
Société

CNCM : Modibo Souaré, un frein au développement du cinéma ?

Au moment où madame Kadiatou Konaré, Ministre de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme est à pied d’œuvre pour relever haut l’image de la culture, d’autres nostalgiques du passé s’activent dans les coulisses pour s’enrichir dans la démesure.
Aux dernières nouvelles Modibo Souaré se trouve au cœur des scandales. En effet, un lot de caméras de surveillance destiné au CNCM payé sur le budget National en 2019, n’a non seulement pas été installé mais aurait carrément disparu. Dieu seul sait que la marchandise a été livrée en même temps que le matériel informatique. Seul Modibo Souaré détient les tenants et les aboutissants de cette affaire.

Comme si cela ne suffisait guère, le montant du rappel des salaires de Modibo Souaré dépasse l’imagination. Durant la période de février 2019 à la date du 16 juillet 2020 le chiffre s’élève à la bagatelle somme de 28 millions 721 972 FCFA. Ce qui revient à dire qu’il touche exactement la somme de 1 248 780 FCFA par mois.

Au même moment des contractuels de la structure dont certains payés en dessous du SMIC ne parviennent pas à recevoir leur maigre salaire depuis déjà 4 mois. Les cinéastes maliens sont unanimes que le Directeur Général est un frein pour le développement du septième art et est loin de faire une gestion saine des biens de l’Etat. Il appartient au nouveau gouvernement de prendre toutes ses responsabilités. Les cinéastes maliens estiment qu’avec Souaré au sommet du CNCM l’avenir du cinéma malien est sombre et menacé.

Affaire à suivre

Source: La Sirène

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur