Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Climat des affaires : Le Mali décale d’un rang

Pour la 17e édition du Doing Business paru le jeudi 24 octobre 2019, la Banque mondiale met l’accent sur les réformes engagées par 190 économies à travers le monde pour améliorer leur climat des affaires. Le Mali se classe  148e  sur 190 pays. Notre pays régresse d’un point.  Si Maurice se distingue particulièrement pour son saut qualitatif au 13e rang mondial, 20 autres économies du Continent emboîtent le pas au Rwanda dans la course à la performance business en Afrique en 2020. Tour d’horizon.

 

Le projet Doing business mesure la réglementation des affaires et son application effective dans 190 économies. Pour la 17e édition du Doing Business paru le jeudi 24 octobre, la Banque mondiale met l’accent sur les réformes engagées par 190 économies à travers le monde pour améliorer leur climat des affaires.

Dans ce classement 2020, le Mali occupe le 148e rang mondial  avec 52,9 au score alors qu’il occupait le 147e  rang pour l’édition passée. Les économies qui obtiennent de bons scores dans Doing Business ont tendance à bénéficier de niveaux d’activité entrepreneuriale plus élevé et de niveaux de corruption plus faibles.

Toutefois, selon la Banque mondiale, les économies d’Afrique subsaharienne continuent d’améliorer leur environnement des affaires, mais le rythme des réformes ralentit, accentue le retard de la région par rapport à d’autres parties du monde sur le plan de l’impact et de la mise en œuvre des réformes. « L’ensemble des économies de la région ont adopté 73 réformes au total, contre un résultat record de 108 l’année précédente, et le nombre de pays ayant mis en œuvre au moins une réforme est tombé de 40 à 31. Alors que les efforts de réforme se sont poursuivis dans de nombreux pays, il reste encore beaucoup à faire pour améliorer les résultats et garantir l’impact des évolutions réglementaires ». Selon le rapport, seuls deux pays d’Afrique subsaharienne se classent parmi les 50 premières économies du classement Doing Business, tandis que la plupart des 20 pays figurant dans les derniers rangs se trouvent dans cette région.

Impossible de parcourir le Doing Business 2020 sans remarquer le saut qualitatif de l’île Maurice. L’archipel est-africain est désormais la 13e économie mondiale la plus propice pour les affaires à travers le monde, loin devant la France, l’Allemagne, le Canada ou encore le Japon et la Chine. C’est une première pour un pays d’Afrique en dix-sept éditions de ce rapport de la Banque mondiale publié le jeudi 24 octobre et qui met l’accent sur les réformes engagées par les Etats et leur impact sur le climat des affaires dans 190 économies à travers la planète.

Le Rwanda arrive au 38e rang mondial.  Le pays de Paul Kagamé semble avoir été légèrement dépassé par les efforts d’envergure menés à travers le monde pour les performances au Doing Business. Mais le rapport note que le Rwanda a continué d’améliorer son climat des affaires, notamment en exemptant d’impôt les PME nouvellement créées pendant deux ans, en améliorant le contrôle qualité des bâtiments, la gestion des permis de construire, la fiabilité de l’approvisionnement en électricité et les droits des salariés.

Le Sénégalle Nigeriale Zimbabwe, la Côte d’IvoirelOuganda et le Niger se démarquent également par leur progression dans le classement de cette année pour avoir gagné plus de 10 places pour certains ou 15 et plus pour d’autres.

La première place est occupée la Nouvelle Zelande avec 86,8 points suivi de Singapour. Et dans la queue du peloton, on retrouve le Venezuela, l’Erythrée et la Somalie.

Djibril Diallo

Source Arc en ciel

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *