Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Classement 2020 selon l’indice InfoSept : La Côte d’Ivoire première, l’Algérie troisième – MALI CANAL
Monde

Classement 2020 selon l’indice InfoSept : La Côte d’Ivoire première, l’Algérie troisième

L’indice InfoSept est un outil de mesure conçu par la Rédaction de votre journal afin d’évaluer à la fin de chaque année, le niveau de vie et de développement du Mali comparé à ses sept pays voisins selon six indicateurs que sont : Global Peace Index, Classement Doing Business, IDH, le PIB, la Part de l’industrie dans le PIB et l’indice de la mondialisation. Pour la première fois depuis l’instauration de ce classement par la Rédaction, la Côte d’Ivoire ravit la première place du classement suivie par le Sénégal et l’Algérie.

 

Global Peace Index 2020 Définition
  1. Sénégal : 47ème contre 58èmesur 163 pays en 2019
Le Global Peace Index est une tentative de classement des pays du monde selon leur degré de pacifisme. Ce classement est établi par le magazine The Economist et un jury d’experts faisant partie d’instituts sur la paix ou de think tanks, ainsi que le Centre for Peace and ConflictStudies de l’Université de Sydney en Australie. Lancé en mai 2007, c’est le premier classement du monde sur la paix. L’idée était, à l’origine, de l’Australien Steve Killelea et est appuyée par des personnalités internationales, dont le dalaï-lama, l’archevêque Desmond Tutu et l’ancien président américain Jimmy Carter. Parmi les facteurs utilisés pour le classement, on trouve le niveau de violence et de délinquance intérieure, et des facteurs concernant les relations internationales des pays, comme les dépenses militaires et les guerres.Source : Wikipédia

Commentaire de la Rédaction : Le Sénégal reste toujours le pays le plus pacifique, tout en améliorant son classement. Le Mali occupe la dernière place malgré un léger mieux. La Côte d’Ivoire est troisième.

  1. Guinée : 89ème contre 100ème  sur 163 pays en 2019
  1. Côte d’Ivoire : 105ème contre107èmepays sur 163 en 2019
  1. Algérie : 117ème contre 111ème  sur 163 pays en 2019
.    Mauritanie : 117ème contre 122ème en 2019 sur 163 pays
6      Burkina Faso : 122èmecontre 104ème sur 163 pays en 2019
7      Niger : 138ème contre 126ème  sur 163 en 2019
8      Mali: 144ème contre 145èmesur 163 pays en 2019 

 

 

Classement doing business2020 Définition de l’indicateur
  1. Côte d’Ivoire :122èmecontre 110ème  pays en 2019
L’indice de la facilité de faire des affaires ouindice de facilité de faire des affaires (en anglais: Ease of doing business index) est un indicateur créé par la Banque mondiale en 2003. Il fait partie du projet Doing Business qui mesure la réglementation des affaires et son application effective dans 189 économies, depuis 2014, et dans certaines villes au niveau infranational et régional[]. L’indice classe les économies de 1 à 189, la première place étant la meilleure. Un classement élevé signifie que l’environnement réglementaire du pays est favorable aux activités commerciales. L’indice correspond à la moyenne des classements sur 10 sujets couverts par l’enquête Doing BusinessSource : Wikipédia

 

 

Commentaire de la Rédaction : Encore une fois, le classement global reste le même malgré un léger embelli global, à l’exception de la Mauritanie qui progresse et se classe cinquième. Le Mali occupe toujours la quatrième place. La Côte d’Ivoire et le Sénégal conservent respectivement leur place de première et deuxième. Paradoxe toujours, l’Algérie stagne et occupe toujours la dernière place du classement.

  1. Sénégal :141ème contre 123ème pays en 2019
  1. Niger :143ème contre 132ème pays en 2019
  1. Mali : 145ème contre 148ème pays en 2019
  1. Mauritanie :148ème contre 152ème pays en 2019
  1. Burkina Faso: 151èmepays en 2020 tout comme en 2019
  1. Guinée : 152ème contre 156ème pays en 2019
  1. Algérie : 157èmepays en 2020 tout comme en 2019

 

 

 

 

 

 

PIB 2020 Définition de l’indicateur
  1. Algérie : 202 339,17 millions $
Le produit intérieur brut (PIB) est l’un des agrégats majeurs des comptes nationaux. En tant qu’indicateur économique principal de mesure de la production économique réalisée à l’intérieur d’un pays donné, le PIB vise à quantifier, pour un pays et une année donnés, la valeur totale de la « production de richesse » effectuée par les agents économiques résidant à l’intérieur de ce territoire (ménages, entreprises, administrations publiques). Le PIB reflète donc l’activité économique interne d’un pays et la variation du PIB d’une période à l’autre est censée mesurer son taux de croissance économique. Le PIB par habitant mesure le niveau de vie et, de façon approximative, celui du pouvoir d’achat car n’est pas prise en compte de façon dynamique l’incidence de l’évolution du niveau général des prix.Source : Wikipédia

 

 

 

Commentaire de la Rédaction : L’Algérie est toujours première du classement, et de loin. La Mauritanie est dernière. Et le Burkina Faso améliore son classement et se place quatrième.

  1. Côte d’ivoire :$ 44 419,77 millions
  1. Sénégal : $ 25 821,12 millions
  1. Burkina Faso : $16 708,32 millions
  1. Mali : $ 15 562,20 millions
  1. Niger : $13 127,41 millions
  1. Guinée : $ 11 760,76 millions
  1. Mauritanie : $ 7 947,66 millions

 

 

 

 

 

 

Part de l’industrie dans le PIB 2020 : Définition de l’indicateur
  1. Algérie : 39.6% contre 37,2% du PIB en 2019
La part de l’industrie dans le PIB est la production nette du secteur industriel. Les activités industrielles comprennent de la production manufacturière mais aussi agroalimentaire, des mines, de la construction, de l’eau et de l’énergie.Source : www.opeo-conseil.fr

 

 

 

 

 

Commentaire de la Rédaction : Après avoir fait bonne figure l’année dernière, le Mali retombe dans ses travers et se classe bon dernier. L’Algérie est première du classement suivie de la Côte d’Ivoire. A noter la bonne performance de la Mauritanie et de la Guinée.

  1. Cote d’ivoire : 26% contre 25,2 % du PIB en 2019
  1. Mauritanie : 25,4% contre 24,2 % du PIB en 2019
  1. Guinée :21% contre 29,8% du PIB en 2019
  1. Sénégal : 20% contre 22,7 % du PIB en 2019
  1. Burkina Faso : 17% contre 19,7 % du PIB en 2019 contre 21,4% en 2018
  1. Niger :17% contre 15,9 % du PIB en 2019
  1. Mali :5,1% contre 18,8% du PIB en 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IDH 2020 Définition de l’indicateur
  1. Algérie :91ème contre 82èmeen 2019
L’indice de développement humain (IDH) est un indice statistique composite, créé par le PNUD en 1990 pour évaluer le niveau de développement humain des pays du monde. L’IDH se fondait alors sur trois critères : le PNB par habitant, l’espérance de vie à la naissance et le niveau d’éducation. L’indice a été développé en 1990 par l’économiste indien Amartya Sen et l’économiste pakistanais Mahbubul Haq. Pour Sen comme pour le PNUD, le développement est plutôt, en dernière analyse, un processus d’élargissement du choix des gens qu’une simple augmentation du revenu national. Notons enfin qu’il existe un indice dérivé de l’IDH, le GDI (Gender-relatedDevelopment Index), qui prend en compte les disparités liées au genre, soit les différences de situation de vie entre les hommes et les femmes d’un pays considéré.Source : Wikipédia

 

 

Commentaire de la Rédaction : Le Burkina Faso, le Mali et le Niger demeurent à la même place. Ces pays figurent aussi parmi les dix pays qui occupent le bas du tableau, au niveau mondial. L’Algérie toujours première.

  1. Mauritanie : 161ème en 2019 contre 159ème en 2018
  1. Cote d’ivoire :162ème contre 165ème en 2019
  1. Sénégal : 168èmecontre166ème en 2019
  1. Guinée : 178ème contre 174ème en 2019
  1. Burkina Faso : 182èmetout comme en 2019
  1. Mali : 184èmetout comme en 2019
  1. Niger : 189èmetout comme en 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indice de la mondialisation 2020 Définition de l’indicateur
  1. Sénégal : 95ème contre 98èmeen 2019
L’indice de la mondialisation du KOF mesure les dimensions économiques, sociales et politiques de la globalisation. La globalisation n’a eu de cesse de continuer à se développer en trois dimensions depuis le début des années 70 (économique, sociale et politique). Elle a surtout connu une accélération après la fin de la Guerre Froide. 

 

 

 

 

Commentaire de la Rédaction : Statu quo encore une fois.Le Sénégal et l’Algérie occupent respectivement la première et la deuxième place. Le Mali occupe la sixième place. Le Niger reste le mauvais élève.

  1. Algérie : 113èmetout comme en 2019
  1. Côte d’Ivoire : 128èmecontre 120ème en 2019
  1. Burkina Faso : 136èmecontre 129ème en 2019
  1. Mauritanie : 149ème contre 139ème en 2019
  1. Mali : 156ème contre 157èmeen 2019
  1. Guinée : 159ème en 2019 contre 157ème en 2018
  1. Niger : 170ème contre 164ème en 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CLASSEMENT SELON L’INDICE INFOSEPT 2020 L’indice InfoSept est un outil de mesure conçu par la Rédaction de votre journal afin d’évaluer à la fin de chaque année, le niveau de développement du Mali comparé à ses sept pays voisins selon les 5 indicateurs : Global Peace Index, Classement Doing Business, IDH, le PIB et la Part de l’industrie dans le PIB.
PAYS                               INDICATEURS        Indice de la mondialisa-tion CLASSEMENTétabli selon le rang du 1er au dernier par rapport à chaque indicateur
Global Peace Index Doing Business IDH PIB Part de l’industrie /PIB
Côte d’ivoire 105èmepays sur 163 122ème 162ème $ 44 419,77 millions 26% 128ème 1er
Sénégal 47ème sur 163 pays 141ème 168ème $ 25 821,12 millions 20% 95ème 2ème
Algérie 117ème  sur 163 pays 157ème 91ème 202 339,17 millions $ 39.6% 113ème 3ème
Mauritanie 117ème sur 163 pays 148ème 161ème $ 7 947,66 millions 25,4% 149ème 4ème
Burkina Faso 122ème sur 163 pays 151ème 182ème $16 708,32 millions 17% 136ème 5ème
Guinée 89ème  sur 163 pays 152ème 178ème $ 11 760,76 millions 21% 159ème 5ème  ex-aequo 
Mali 144ème sur 163 pays 145ème 184ème $ 15 562,20 millions 5,1% 156ème 7ème
Niger 126ème  pays sur 163 143ème 189ème $13 127,41 millions 17% 170ème 8ème

 

 

  • L’Algérie aura fait les frais de sa révolution. En attendant les retombées positives tant attendues par le peuple algérien, elle se classe troisième. Surprise, c’est la Côte d’Ivoire qui est première suivie du Sénégal. A noter que le classement est très serré entre les trois premiers.  Autre fait à relever, c’est le bon positionnement de la Mauritanie qui est quatrième cette année. Elle est suivie par deux ex aequo, le Burkina Faso et la Guinée. Le Mali est avant-dernierpour la troisième année consécutive, et semble régresser dans bien de secteurs. Le Niger ferme le classement.

La Rédaction Source : Infosept 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur