Vous devez respecter le droit d'auteur
Société

Chimio-prévention du Paludisme Saisonnier: les experts du Burkina, du Mali et du Niger partagent leurs expériences

A l’initiative de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), les experts du Burkina, du Mali et du Niger ont partagé leurs expériences sur les campagnes de Chimio-prévention du Paludisme Saisonnier et de Traitement de Masse des Médicaments (TDM) contre les Maladies Tropicales Négligées (MTN).

La rencontre de deux jours, à Bamako, a pris fin ce 20 septembre, à l’hôtel El Farouk. La cérémonie d’ouverture, la veille, avait été présidée par Dr Mama Koumaré, Secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. Selon Dr Koumaré, sur les 19 districts sanitaires de lutte contre le Paludisme et les Maladies tropicales Négligées, le Mali a, en partage, 12 districts avec ses voisins. La lutte doit donc être commune pour ces maladies qui constituent «un problème majeur de santé publique».

Pour conjuguer leurs efforts dans la lutte et surtout surmonter les difficultés, le projet régional de Chimio-prévention du Paludisme Saisonnier a été lancé sous la coordination de l’OOAS. Des résultats satisfaisants ont été obtenus, affirme le représentant de l’OOAS, Césaire Ahanhanzo. Cependant des défis restent à relever avant la victoire finale. Aux dires du Dr Mama Koumaré, il s’agit entre autres: de la détection de la prise en charge des complications; des problèmes transfrontaliers liés à l’insécurité; la non assiduité de certains pays voisins au traitement à cause de l’instabilité.

Les objectifs de l’atelier de Bamako étaient entre autres: le partage des expériences sur l’organisation et la mise œuvre des campagnes; présenter et discuter les résultats de la mise en œuvre des activités de campagne; identifier les acquis à consolider ainsi que les faiblesses à corriger en vue d’améliorer les prochaines phases des campagnes.

Mamadou TOGOLA

Source:Maliweb

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *