Vous devez respecter le droit d'auteur
Société Uncategorized

Ces départements : voués à la disparition

On n’aura remarqué en prêtant un tant soit peu attention que l’architecture gouvernementale a subi une légère modification lors du récent remaniement ministériel consécutif à l’investiture d’IBK. On dénombre, en clair, la surpression du portefeuille des Droits de l’Homme en même temps que le départ de sa titulaire, ainsi qu’un changement d’appellation du département occupé par Pr Founé Migan avec l’appellation ‘ministère de l’Innovation et de la Recherche scientifique’ qui fait ombrage à ‘l’Enseignement supérieur’.
Difficile d’admettre, pour beaucoup d’observateurs, que l’enseignement supérieur disparaisse ainsi de la tradition régalienne et se dissolve dans l’innovation ou la recherche scientifique qui ne peuvent en être qu’un sous-secteur. Beaucoup l’ont ainsi mis au compte d’une erreur de casting voire d’un raté. Mais aux dernières nouvelles, l’Enseignement supérieur, pour ce qui est de son volet pédagogique, est désormais rattaché au département de l’Education nationale. De même que les ‘Droits de l’Homme’ seront dissous dans la justice, une option qui se justifie difficilement pour un pays où les abus et violations des droits élémentaires de la personne sont légion depuis le début de la crise. Qu’en dira du reste la communauté internationale, en l’occurrence l’ONU dont un foudroyant rapport vient d’épingler les parties-prenantes du processus d’Alger sur le sujet.

Source: Le Témoin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *