Vous devez respecter le droit d'auteur
Politique

Candidat aux législatives en Commune III : Ainea Ibrahim Camara sous mandat de dépôt depuis vendredi!

Vendredi dernier, 20 mars 2020 aux environs de 15h, le procureur du Tribunal de grande Instance de la Commune III a interpellé et placé sous mandat de dépôt un candidat aux élections du 29 mars. Il s’agit du président du Mouvement Républicain, Ainéa Ibrahim Camara. Pour «escroquerie et abus de confiance». Ce qui veut dire que les faits à lui reprochés n’ont cependant rien à voir avec le scrutin prévu ce dimanche. Les faits à lui reprochés n’ont cependant rien à voir avec le scrutin prévu ce dimanche, même s’ils pourraient bien l’empêcher de se parer du manteau de l’immunité parlementaire.
En effet, Ainea Ibrahim Camara, non moins PDG d’Investia-Fonds d’Investissements a été assigné en justice par la dame Rokia Sangaré. D’abord parce qu’il n’aurait pas exécuté un contrat de fourniture portant sur près de 500 millions FCFA, ensuite et surtout plus grave, il aurait émis au nom de sa victime deux chèques sans provision d’un montant total de 484. 250. 000 FCFA au niveau de la Bank Of Africa.
L’affaire porte sur deux contrats de fourniture de ciment, de carreaux et de fer signés par la Société Rokia Sangaré, courant 2014, avec l’entreprise Investia-Fonds d’Investissement-sa, dont le PDG est Ainéa Ibrahim Camara. Investia-Fonds d’Investissement a sollicité et obtenu de la Société Rokia Sangaré la fourniture de matériels et biens d’équipements. Histoire de convaincre sa partenaire, il lui aurait déclaré avoir eu les marchés de construction des logements pour la Police et la Garde nationale. Aussi, aurait-il urgemment besoin de ciment, carreaux et fer. Pour plusieurs millions de FCFA !
Selon l’article 2 du contrat, la Société Rokia Sangaré s’engage à fournir à Investia-Fonds d’Investissement, suite à un bon de commande et une garantie de paiement, pour un marché de fourniture de 4. 000 tonnes de ciment 42.5 à raison de 130 000 FCFA par tonne, soit un montant de 520 millions de FCFA. Le second contrat concerne la fourniture de fers à béton, carreaux et autres. Une première quantité portant sur 1 000 tonnes de ciment pour un montant de 136 millions de FCFA devait être livrée et les autres matériels pour un montant de 348. 250. 000 FCFA.
De son côté, le sieur Camara qui s’est engagé à procéder au paiement des factures de la Société Rokia Sangaré 45 jours après la livraison de la marchandise a fait bond à sa partenaire. Plus grave, il aurait émis, pour la gérante de la Société Rokia Sangaré, deux chèques restés sans provision à la Bank Of Africa (BOA). Les deux chèques portant respectivement le N°4670601 d’un montant de 348. 250. 000 FCFA et le N°4670603 d’un montant de 136. 000 000 FCFA.

Affaire à suivre !

Source : Le Challenger

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *