Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Cadre de concertation JICA-CAP de Nossombougou: Au secours de l’éducation au Mali – MALI CANAL
Société

Cadre de concertation JICA-CAP de Nossombougou: Au secours de l’éducation au Mali

Le développement de tout pays dépend d’un système éducatif  performant. C’est pourquoi les responsables des services centraux de l’éducation à savoir académies d’enseignement, centres d’animation pédagogique   et autres partenaires évoluant dans le domaine de l’éducation à savoir ONG et collectivités décentralisées ont décidé d’unir leur force pour analyser en profondeur  les défis auxquels l’école malienne reste confronter.

 

C’est avec le soutien de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) qui  soutient les projets de l’éducation en Afrique de l’ouest que le CAP de Nossombougou a décidé de soutenir davantage l’éducation des enfants. Partant le Maire de Nossombougou Chaka Coulibaly  a remercié tous les acteurs impliqués dans le secteur de l’éducation. Embouchant dans la même trompette l’expert et le représentant de la JICA Iwata Mario a souligné que : « le but de ce cadre   de concertation est surtout d’aider les enfants qui auront le devoir de construire le futur de leur pays respectif ». Avant de poursuivre le visage plein d’espoir : « L’agence JICA partage avec notre pays la même conviction, celle de construire le développement de l’ensemble des pays à travers l’éducation » a-t-il fait savoir.

L’expert a réaffirmé l’engagement du gouvernement Japonais  à améliorer l’apprentissage des enfants au niveau du CAP de Nossombougou. Dans son allocution le Directeur National de l’Education Mr Abdoul Karim Maiga a abondé dans le même sens que ses prédécesseurs. Pour lui il est impérieux que les acteurs de l’éducation s’approprient les conclusions de ce cadre de concertation pour  mieux appréhender les difficultés de l’école malienne. Selon Mr Maiga, il appartient aux communautés de faire de l’école un haut lieu du savoir. Avant de souligner que ce cadre de concertation test va s’étendre aux autres localités.

Badou S. Koba  

SourceLe Carrefour

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur