Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Bicéphalisme au sein du CSDM : Chérif Haïdara et BaïdyDramé se bouffent le nez – MALI CANAL
Politique

Bicéphalisme au sein du CSDM : Chérif Haïdara et BaïdyDramé se bouffent le nez

Les deux éléphants du Conseil supérieur  de la diaspora malienne (CSDM) se sont lancés à corps perdu dans un combat à mort, rangeant superbement ainsi les préoccupations de leurs mandants dans la poubelle.

Tous les démons de la division ont quitté l’enfer pour venir loger au Conseil supérieur de la diaspora malienne. Deux bureaux se crêpent le chignon. Le premier est piloté par un vieux cheval qui a fait ses premières armes au Haut conseil des Maliens de l’extérieur Mohamed Chérif Haïdara. Celui-ci a choisi comme siège les 300 logements de  Torokobougou.  Le second bureau dirigé par Baidy Dramé s’est laissé charmer par le quartier ultra chic de l’ACI 2000 non loin de la place CAN à quelque 40 m de la Direction des domaines.

Cette association prétend défendre le bonheur de la diaspora malienne  semble travailler à la perte de ses adhérents. Tant, tous les deux (2) bureaux se proclament légaux et légitimes. On peut en rire ou en pleurer. C’est selon.

Quid dela diaspora malienne ?Tous les bureaux revendiquent leur combat au nom de la diaspora malienne et bénéficient chacun l’onction d’illustres responsables. Le staff commandé par Baidy Dramé a été félicité par le président Habib Sylla du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur. Naturellement,le premier bureau pourfend le président Habib Sylla sensé ne pas bien faire son travail. En clair,que le second bureau est « un machin fabriqué » par M. Sylla.

Fruit pourri servi à table

Chacun dit qu’il est là pour le bonheur des Maliens de l’extérieur. A qui bénéficie cette division ? D’aucuns s’aveuglent au point de croire que chaque bureau va rivaliser d’ardeur afin de se faire un nom en portant avec grand soin un intérêt aux aspirations de nos compatriotes établis à l’étranger. Mais personne ne donne sa tête à couper pour garantir une telle éventualité.

Quant à Mohamed Chérif  Haïdara qui concurrençait le président Habib Sylla, ce dernier a créé ce bureau pour mettre la zizanie au sein du CSDM et le fragiliser.

Pour le second bureau de M. Dramé, le CSDM ne sera plus dirigé par des Maliens de l’intérieur comme Mohamed Chérif Haïdara. ‘’ Nous allons assigner Mohamed Chérif Haïdara devant le tribunal pour «  incitation à la violence » a-t-il déclaré après son élection à la tête du CSDM.

En attendant le verdict du tribunal, les autorités de la transition ont reconnu les deux (2) bureaux du Conseil Supérieur de la Diaspora. La preuve est qu’hier les présidents Mohamed Chérif Haïdara et Baidy Dramé étaient tous présents à l’investiture officielle du président de la transition, le colonel Assimi Goïta, mais n’étaient pas côte à côte.

Le Conseil supérieur de la diaspora malienne  n’a pas le monopole du bicéphalisme. Beaucoup de partis politiques et d’organisations de la société civile ont goûté à beaucoup de ce fruit pourri.

Diak  l informateur

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur