Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Barrage du seuil de Kourouba : l’ouvrage construit par PDI-BS transféré à l’ODRS pour exploitation – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Economie

Barrage du seuil de Kourouba : l’ouvrage construit par PDI-BS transféré à l’ODRS pour exploitation

Le Barrage du Seuil de Kourouba et ses ouvrages connexes ont été officiellement remis à l’Office de Développement Rural de Selingué (ODRS) pour une exploitation aux bénéfices des populations. La cérémonie de transfert s’est passée, le vendredi 31 janvier, à Kourouba. C’était sous la présidence du Directeur national du Génie Rural, Aghatam Ag Alassane, en présence du Coordinateur national du Programme de Développement de l’Irrigation dans le Bassin du Bani et Sélingué (PDI-BS), Sory Kondo et du Directeur général de l’ODRS, Hamidou Coulibaly.

Cette cérémonie modeste mais pleine de sens a eu lieu en présence du maire de Kourouba, Issa Konaté et de bien d’autres responsables. Dans son mot introductif, l’édile de Kourouba a souhaité la bienvenue aux personnalités présentes. Selon lui, le barrage de Kourouba a déjà commencé à apporter des résultats probants aux habitants des deux rives du fleuve du Sankarani.

Il s’agit de Kourouba, Gouala, Manikoura, Siranikolon, Tabalakoura, Figirakoro et Figiratomo, entre autres. Ainsi, il a demandé aux autorités administratives d’aménager suffisamment de plaines pour faire de la deuxième phase du projet une réalité.

Pour le Directeur national du Génie Rural, M. Aghatam Ag Alassane, le PDI-BS est un programme ambitieux de 120 milliards FCFA couvrant les zones de Djenné, Talo, Kourouba, un triangle qui offre des possibilités énormes de production agricole, d’élevage et d’électricité. Il ajoutera que l’infrastructure doit rester essentiellement agricole pour un impact considérable auprès des populations. Car, dit-il, le Barrage du Seuil de Korouba s’illustre comme l’un des grands barrages de production agricole après celui de Markala.

A cet effet, le Directeur national du génie rural a invité l’ODRS à l’entretien des ouvrages. Occasion de rappeler que le gouvernement du Mali est soucieux de l’amélioration des conditions de vie des populations. C’est dans cette dynamique qu’il a remercié le PDI-BS, les partenaires techniques et financiers (PTF) et l’entreprise chinoise pour le travail accompli. Pour sa part, le Directeur de l’ODRS, Hamidou Coulibaly, a exprimé toute sa joie d’accueillir ce joyau architectural aux noms de l’ensemble des personnels de sa structure. Il soutiendra que le barrage de Kourouba a déjà commencé à produire des effets positifs. Car, il a permis de réaliser la contre saison de la campagne agricole 2019-2020 avec la production à hauteur de 300 hectares.  » Nous avons le souci de rentabiliser ce record et voir comment valoriser davantage cette infrastructure avec des possibilités de tourisme. Et d’ajouter que le prochain conseil d’administration de l’ODRS se tiendra à Kourouba « , a-til dit.

Quant au Coordinateur Sory Kondo, il a rappelé que le PDI-BS a pour mission de réaliser les ouvrages et infrastructures et de les mettre à la disposition des services utilisateurs. « Après la réception définitive de l’ouvrage le 6 janvier dernier. Aujourd’hui, nous voilà à la cérémonie de transfert de l’ouvrage à l’ODRS dont les travaux ont coûté 13 milliards de FCFA. L’ouvrage entre dans le cadre de la vision du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta « , a indiqué le Coordinateur national du PDIBS. La cérémonie a été marquée par la signature des documents de transfert et de la convention par les officiels, puis l’ensemble de la délégation a mis le cap sur le Barrage de Kourouba pour une visite des ouvrages connexes.

Oumar BARRY

Source : l’Indépendant

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *