Vous devez respecter le droit d'auteur
Actualité Politique

“aucun peuple ne s’est adossé à la France et par la suite a vu le soleil briller”

Excellence, Kaya Maghan CISSE, je m’adresse à vous en tant que fils du Ouagadou, je ne serais pas long.
Je vous adresse cette petite lettre pour vous demander de bien vouloir écouter la souffrance du peuple dans son honneur, dans sa dignité et dans sa douleur.
Mansa, depuis votre accession à la souveraineté, votre règne a été caractérisée par un manque réel de vision politique pour le Ouagadou, exprimé par une trop grande instabilité gouvernementale à travers la nomination successive de 6 Premiers ministres (le dernier en date n’a pas encore fait sa déclaration de politique générale).
Mansa, vous allez vous rendre en France (Paris) pour rendre hommage aux braves guerriers fils de la France morts sur nos terres pour défendre et sauvegarder les intérêts stratégique, économique et diplomatique de leurs peuples, de leur patrie. FAMA, c’est une cause noble et juste car, nous sommes un peuple légendaire respectueux et reconnaissant envers nos hôtes.
Mansa, nous comprenons votre démarche car, ces jeunes guerriers sont aussi vos fils d’une autre mère d’une autre patrie, nous prions pour le repos de leurs âmes.
Cependant, Mansa nous vous demandons de réserver le même traitement, la même affection pour nos frères d’une même mère et d’un même père, nous vous demandons la même attention pour nos braves guerriers du Ouagadou, fils du Ouagadou qui sacrifient leur vie pour que le Ouagadou demeure et reste debout, nous vous demandons la même tendresse pour nos frères, ses frères qui nous permettent d’espérer, de dormir paisiblement et de travailler en toute quiétude afin que nous puissions vous payer, des impôts et vous acheter un tapis volant à plus de 17 000 000 000 de nos francs, pardon 18 000 000 000 oh ! Non, je voulais dire 20 000 000 000, ce même tapis volant sur lequel vous allez parcourir plus de 6 000 km dans les nuages pour aller rendre hommage à des amis, à vos fils morts sur nos terres.
Mansa, je vais vous faire part d’un sentiment personnel, j’ai comme l’impression que vous poussez le peuple à la révolte car, vous savez très bien que ce geste créera un sentiment d’injustice vis-à-vis de nos guerriers. Or, le peuple est le premier défenseur de l’armée du Ouagadou.
Kaya MAGHAN, j’ai l’impression que vos conseillers ne vous ont pas fait le compte rendu fidèle de l’intervention de votre ministre de la Défense, car il a parlé sans langue de bois de la souffrance et du mépris des guerriers vis-à-vis de Koumbi-Saleh.
Pour terminer, je vais vous raconter une anecdote :
De toute l’histoire de l’humanité, aucun peuple ne s’est adossé à la France et par la suite a vu le soleil briller; toujours ce sont les ténèbres qui envahissent le monde des partenaires de la France.
L’Haïti, le Tchad, le Burkina Faso, le Niger, le Mali et j’en passe…
Le Rwanda a dû se débarrasser de la France génocidaire et de sa langue ambiguë pour enfin voir le soleil.
Mansa, je m’arrête là tout en faisant honneur à tous les soldats tombés sur nos terres sous le coup de l’ennemi. Je vous prie de recevoir l’expression de mes salutations les plus respectueuses.
Que la paix de Dieu soit sur vous tout au long de ce séjour.

Amadou Albert Maïga

Source : Malicanal.com

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *