Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Atelier sanitaire à Koulikoro : Objectif : mettre fin à la Rougeole d’ici à 2020 – MALI CANAL
Vous devez respecter le droit d'auteur
Santé

Atelier sanitaire à Koulikoro : Objectif : mettre fin à la Rougeole d’ici à 2020

Mettre fin à la Rougeole d’ici à 2020, tel a été le but d’un atelier de sensibilisation et de renforcement de capacité de plusieurs acteurs sanitaires et non sanitaires à Koulikoro le mardi dernier.

 

La deuxième région  administrative du Mali, Koulikoro, a accueilli un atelier sur l’adhésion de la population à l’introduction de la 2e dose du vaccin anti-rougeole dans la vaccination de routine. Cette cérémonie a eu lieu le mardi 24 septembre 2019.

Placé sous la présidence du directeur de cabinet du gouverneur de région, Sékou Samaké, ledit atelier a eu comme dessein d’informer le maximum de citoyens de la région sur cette 2e dose dans la vaccination contre la Rougeole.

En outre, cette session visait également à amener les autorités administratives, scolaires, politiques, les médias, les leaders religieux et communautaires à s’engager en faveur de cette initiative, rapporte l’Agence malienne des publicités (AMAP).

En dehors de tous ces groupes d’individus, cet atelier a été également un cadre de sensibilisation des vaccinateurs. Cela, dans l’optique d’inviter ceux-ci à « appliquer les nouvelles orientations portant sur la 2e dose du VAR dans la routine au niveau des districts sanitaires, d’amener au moins 95% des parents informés à faire vacciner au VAR2 leurs enfants de 15 à 23 mois contre la Rougeole », souligne AMAP.

À cette occasion, Sékou Samaké a indiqué : « L’objectif de l’élimination de la rougeole d’ici  2020 a été fixé aussi bien au niveau mondial qu’au niveau de la région africaine par les États membres de l’OMS dont fait partie le Mali ».

Rappelons que les années noires de la Rougeole au Mali ont été 2009 et 2010 où on a enregistré 2 936 cas, dont 13 décès, et 1 715 cas, dont 3 décès.

Des autorités et agents sanitaires, des agents de développement social, etc., ont tous pris part à cette cérémonie.

F. TOGOLA

Source : Le Pays

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *