Vous devez respecter le droit d'auteur
Editos / Contributions

Armée malienne : ne vous attendez pas au miracle

Depuis 2012, ma ligne concernant l’armée est restée toujours la même, à savoir que ce ne sont ni les discours, ni le matériel qui font une véritable armée, mais l’exemplarité des chefs et la détermination de la troupe.

L’échec de l’armée américaine en Somalie, ou celui des russes en Afghanistan démontre que la victoire dépend des aspects évoqués.

Je répète souvent qu’un lion déployé en mer, sera battu par le plus petit des poissons…

Ceux qui combattent l’armée malienne, sont souvent en tong et ne sont pas nombreux, mais ils sont structurés et prennent exemple sur des chefs charismatiques qui portent un objectif clair !

Même avec le matériel ça n’aurait pas marché, pour l’armée nationale car l’impérative réforme structurelle ne s’est pas faite et n’aura sans doute pas lieu dans l’immédiat.

Qui fait quoi à quel moment précis ? A cette question il serait difficile de répondre, pourtant vitale en ces temps pour l’armée.

Sept ministres se sont succédés et toujours rien de crédible et de solide, il faudrait peut-être se poser les bonnes questions.

Les nominations pourront ainsi continuer, ça ne changera rien tant qu’il n’y aura pas de capacité à présenter une nouvelle architecture claire.

L’armée malienne doit se renouveler en profondeur, cela dépasse le simple cadre de la hiérarchie, il s’agit de doter le secteur de la défense de normes solides, de plans d’actions, de règlementations strictes et de cahier des charges. Tout doit-être prévu avec des procédures indiscutables.

Les textes doivent être suivis de mises en œuvre.

La soumission de l’armée au pouvoir politique ne doit pas empêcher celle-ci de défendre ses intérêts, car si elle perd son respect vis à vis de l’autorité politique, elle n’a plus lieu d’être.

Les maliens auront une armée le jour où il y aura la présentation claire et globale d’une feuille de route, soutenue par une réforme structurelle durable.

Le ministère de la défense n’a pas d’autres choix que de changer son fonctionnement et sa structuration pour offrir un cadre cohérent et sérieux.

Les scandales éclatent car les procédures si elles existent, sont hors d’âge, ou les chefs ne sont pas capables de les mettre en œuvre…

Chaque structure militaire, de la plus petite à la plus grande, doit avoir des principes de fonctionnement que nul ne devrait pouvoir remettre en cause.

C’est un travail important qui demande à la fois de l’engagement et de la connaissance. Dans ce domaine rien ne se décrète, tout se construit.

Aucun discours ne peut remplacer le travail exigé par ce secteur stratégique…

Il y a une réelle nécessité à réagir rapidement, car le discrédit du secteur de la défense est insupportable…

BST

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *