Warning: Creating default object from empty value in /home/malicanal/public_html/wp-content/plugins/news247-main/includes/framework/inc/class.redux_filesystem.php on line 29
Appel a la candidature pour la présidentielle 2022 : Assimi se laissera-t-il glisser sur un glissant ? – MALI CANAL
Politique

Appel a la candidature pour la présidentielle 2022 : Assimi se laissera-t-il glisser sur un glissant ?

L’ancien coordinateur de la Cmas, Issa Kaou Djim, continue  toujours à semer le trouble  au sein des organes  de la transition comme il a toujours su le faire au niveau des associations ayant contribué à son émergence. Que veut Issa Kaou Djim? Assimi ne devrait-il pas faire attention à ce monsieur aux moralités douteuses ?

Dans une de ses dernières sorties médiatiques, Issa Kaou Djim exprime son soutien à une éventuelle candidature du vice-président de la transition, Assimi Goïta.   Une candidature qui n’est pas possible au regard de l’article 9 de la charte de la transition. Cet article stipule que ‘’le président et le vice-président de la transition ne sont pas éligibles aux élections présidentielle et législative qui seront organisées pour marquer la fin de transition. La présente disposition n’est pas susceptible de révision’’. Vu ce qui précède, encourager Assimi Goïta à une éventuelle candidature mettra tous les efforts de ce dernier en péril lorsque l’on sait qu’il est sur le point de rentrer dans l’histoire du Mali à travers les actes qu’il pose dans le cadre de la lutte contre l’insécurité.  Issa Kaou Djim  veut-il amener Assimi Goitta dans une merde comme il a toujours su le faire ?  Est-ce qu’il souhaite de tous ses vœux la candidature de ce dernier  parce qu’il bouffe chez lui ? Est-ce que la moutarde du pouvoir est en train de lui monter à la tête ? Voici entre autres questions qui taraudent les esprits de beaucoup de Maliens. En entendant la réponse à ces interrogations, le vice-président de la transition Assimi Goita  doit faire extrêmement attention à cet homme aux moralités douteuses.

Partout où Issa Kaou Djim passe, il a su faire ce qu’il sait faire de mieux : la création du désordre. Après la chute du régime d’IBK, M. Djim n’a pas hésité de lâcher ses anciens compagnons au profit de ses intérêts. Loin d’être un cas isolé, il a créé le trouble dans l’association qui est à la base de son accession avant de créer une autre. Comme si ces actes ne sont pas suffisants, il a vilipendé son ancien mentor Mohmoud Dicko lorsqu’il se croyait tout permis  après avoir  franchi les portes du CNT.   Mieux que ça, il a amené la fille  de son ex- mentor (sa femme) sur la place publique tout en incitant cette dernière à manquer le respect aux gens et à son  propre père.

Au regard de ce qui vient d’être dit,  Issa Kaou Djim a un parcours  peu glorieux   en 2020. Pourtant, dans les numéros précédents de  notre journal, nous avions décrié le comportement peu orthodoxe d’Issa Kaou Djim qui ne paye rien pour attendre quant à la défense de ces intérêts. Le temps est en train de nous donner raison lorsqu’il dévoile les secrets de la transition comme s’il était à la base des mesures prises par les autorités.

C’est pourquoi il est important que les autorités de la transition prennent leur distance vis-à-vis de cet homme qui ne veut que son propre intérêt.

Nous y reviendrons !

Bissidi SIMPARA  l’Alerte 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez respecter le droit d'auteur